Connectez-vous à nous
CNESST
(Photo gracieuseté)

COVID-19

La CNESST rappelle les mesures concernant l’isolement de cinq jours

La Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité au travail (CNESST) a annoncé l’application des mesures émises par la Direction générale de la santé publique du ministère de la Santé et des Services sociaux en ce qui concerne la période d’isolement de cinq jours.

Comme c’était le cas auparavant, un travailleur ou une travailleuse doit se mettre en isolement dès l’apparition de symptômes de la COVID-19, tels que la fièvre, la toux, les maux de gorge, ainsi que la perte de goût ou de l’odorat.

Toutefois, une personne adéquatement vaccinée qui ne fait plus de fièvre depuis 24 heures et qui a remarqué une diminution de ses symptômes pourra retourner au travail après cinq jours contrairement aux dix journées précédemment demandées.

Si c’est trois conditions ne sont pas rencontrées, le travailleur ou la travailleuse devra se soumettre à une période d’isolement de dix jours.

Employeur

Rappelons que l’employeur doit continuer de prendre les mesures nécessaires pour protéger la santé et assurer la sécurité et l’intégrité physique des travailleurs.

Le Guide de normes sanitaires en milieu de travail – COVID-19 prévoit notamment l’identification des travailleurs avec des symptômes du virus avant l’entrée sur les lieux de travail à l’aide d’un questionnaire et d’une autodéclaration des symptômes.

Pour le moment, la CNESST demande de privilégier le télétravail lorsque possible. Les employés qui travaillent en présentiel doivent quant à eux respecter l’ensemble des mesures de prévention, telles que le port du masque de qualité, le lavage des mains et la distanciation physique. (N.P.)

Commentaires

Publicité

Populaires

Facebook

Publicité
Haut de page