Connectez-vous à nous

Julien Tremblay reçoit un Billet Argent pour 25 000 billets vendus

Culture

Julien Tremblay reçoit un Billet Argent pour 25 000 billets vendus

HUMOUR. Révélation du dernier festival Juste pour rire, Julien Tremblay s’amène en sol lavallois avec la confirmation que son premier grand spectacle solo a gagné la faveur du public québécois, ayant reçu récemment son premier Billet Argent en carrière.

Commentaires

«En plus de mon personnage connu du gars avec la guitare qui pousse une surenchère en langue anglaise après le punch, j’ai voulu aller dans le côté positif des choses pour faire rire le monde», de raconter l’humoriste dans la quarantaine.

Que ce soit l’avantage de côtoyer des personnes âgées, les gens qui ont réussi ou dont l’abnégation devrait provoquer un «Wow», «je pense aux entrepreneurs, hommes et femmes, qui ont créé des business et font des millions en employant des gens d’ici, ou aux mères de famille ayant sacrifié leur carrière pour s’occuper des enfants», sinon les auteurs-compositeurs-interprètes de talent: Julien Tremblay traite le tout avec un angle comique qui lui est bien particulier.

Bien sûr, quand il n’entre pas dans la peau d’un chat revenu à la maison après un exil de quelques jours, l’artiste reprend son personnage le plus connu qui débute et termine ce spectacle intitulé Humble et magnifique, question de bien dérider la salle.

«J’ai commencé ce numéro vers 2010, raconte-t-il. Beaucoup d’humoristes venaient me voir après un show, me conseillant de moduler ma voix, d’exagérer mes finales en anglais, une langue dans laquelle je fais aussi carrière. J’ai vu tout de suite que ça riait. Que ça riait même beaucoup tellement ça marchait!»

Le personnage a cartonné et Juste pour rire a signé l’humoriste l’invitant à peaufiner son matériel pour une tournée ayant débuté en novembre 2016. Laurent Paquin s’est chargé de la mise en scène.

«Laurent avait quatre coches dans sa poche et il a fait monter le spectacle de quatre crans avec une scénographie de vedette rock, continue Julien Tremblay. On a travaillé très fort un show professionnel plutôt que d’offrir quelque chose de feu de camp. Je me sens comme un gars de Coldplay!»

Depuis, l’artiste engrange les expériences humaines incroyables, de son propre aveu. «Il y a beaucoup de bon monde au Québec! Je jase beaucoup avec le monde à l’entracte et après ma prestation. J’entends leurs histoires et ça me donne tellement d’énergie.»

Julien Tremblay risque de se souvenir toute sa vie toute sa vie d’un M. Lebrun de Magog qui, après avoir aimé son spectacle, l’attendait avec 40 autres spectateurs lors de son retour en ville, ayant acheté autant de billets pour les revendre en faisant du porte-à-porte.

Sinon, en plus d’animer le matin à Radio Énergie, l’humoriste présente une nouvelle émission Web sur sa page Facebook.

Julien Tremblay sera en spectacle les 7 et 8 juillet, à 20h, à la salle André-Mathieu (475, boulevard de l’Avenir). Information: 450 667-2040.

«En plus de mon personnage connu du gars avec la guitare qui pousse une surenchère en langue anglaise après le punch, j’ai voulu aller dans le côté positif des choses pour faire rire le monde», de raconter l’humoriste dans la quarantaine.

Que ce soit l’avantage de côtoyer des personnes âgées, les gens qui ont réussi ou dont l’abnégation devrait provoquer un «Wow», «je pense aux entrepreneurs, hommes et femmes, qui ont créé des business et font des millions en employant des gens d’ici, ou aux mères de famille ayant sacrifié leur carrière pour s’occuper des enfants», sinon les auteurs-compositeurs-interprètes de talent: Julien Tremblay traite le tout avec un angle comique qui lui est bien particulier.

Bien sûr, quand il n’entre pas dans la peau d’un chat revenu à la maison après un exil de quelques jours, l’artiste reprend son personnage le plus connu qui débute et termine ce spectacle intitulé Humble et magnifique, question de bien dérider la salle.

«J’ai commencé ce numéro vers 2010, raconte-t-il. Beaucoup d’humoristes venaient me voir après un show, me conseillant de moduler ma voix, d’exagérer mes finales en anglais, une langue dans laquelle je fais aussi carrière. J’ai vu tout de suite que ça riait. Que ça riait même beaucoup tellement ça marchait!»

Le personnage a cartonné et Juste pour rire a signé l’humoriste l’invitant à peaufiner son matériel pour une tournée ayant débuté en novembre 2016. Laurent Paquin s’est chargé de la mise en scène.

«Laurent avait quatre coches dans sa poche et il a fait monter le spectacle de quatre crans avec une scénographie de vedette rock, continue Julien Tremblay. On a travaillé très fort un show professionnel plutôt que d’offrir quelque chose de feu de camp. Je me sens comme un gars de Coldplay!»

Depuis, l’artiste engrange les expériences humaines incroyables, de son propre aveu. «Il y a beaucoup de bon monde au Québec! Je jase beaucoup avec le monde à l’entracte et après ma prestation. J’entends leurs histoires et ça me donne tellement d’énergie.»

Julien Tremblay risque de se souvenir toute sa vie toute sa vie d’un M. Lebrun de Magog qui, après avoir aimé son spectacle, l’attendait avec 40 autres spectateurs lors de son retour en ville, ayant acheté autant de billets pour les revendre en faisant du porte-à-porte.

Sinon, en plus d’animer le matin à Radio Énergie, l’humoriste présente une nouvelle émission Web sur sa page Facebook.

Julien Tremblay sera en spectacle les 7 et 8 juillet, à 20h, à la salle André-Mathieu (475, boulevard de l’Avenir). Information: 450 667-2040.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Culture

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page