Connectez-vous à nous

Jean Roberge reçoit le prix du bénévolat en loisir et en sport Dollard-Morin

Sports

Jean Roberge reçoit le prix du bénévolat en loisir et en sport Dollard-Morin

Le président de Football Laval, Jean Roberge, s’est récemment vu décerner le prix du bénévolat en loisir et en sport Dollard-Morin, pour la région de Laval, en reconnaissance pour son implication de longue date au sein du football.

Originaire de Laval, Jean Roberge faisait partie des 24 personnes qui se sont distinguées par la qualité de leur engagement au fil des ans. Au nom des ministres Michelle Courchesne et Line Beauchamp,

M. Roberge a été honoré en défilant sous les réflecteurs de l’excellence à la Salle du Conseil législatif de l’Hôtel du Parlement, à Québec, le 15 octobre.

«On ne fait jamais du bénévolat pour recevoir pareil honneur. Par contre, je suis très flatté d’avoir reçu ce prix. C’est une belle reconnaissance. Ma mère (Jeanne) a assisté à la cérémonie. Elle était fière et émue. Elle était loin de se douter, lorsque je vivais chez elle à 17 ans, qu’un jour je serais honoré de la sorte», a souligné Jean Roberge.

«J’ai été surpris d’avoir été choisi comme lauréat régional à Laval. Lorsque l’on m’a téléphoné, je ne pensais pas que j’avais gagné le prix pour Laval. Je me souviens que j’avais préparé la candidature de Ray Millar dans le passé. Ce dernier avait également gagné le prix Dollard-Morin pour ses 30 ans consacrés au football», a-t-il ajouté.

L’amour du football

Jean Roberge a eu la passion du football dès son jeune âge. À 15 ans, il décide de pratiquer ce sport. Puis, il s’implique comme entraîneur deux ans plus tard. Le bénévolat devient alors une vocation, puisqu’il a consacré les 33 dernières années de sa vie à promouvoir, organiser et gérer la pratique du football.

Il a également été séduit au niveau administratif où il a occupé les postes de président de Football Laval (1986 à 1994) etde l’Association des Vikings de Laval-Nord (1994 à 2001). Il occupe toujours le siège de président de Football Laval, et ce, depuis 2006.

Depuis quelques années, il voit au recrutement et à la formation des entraîneurs, du personnel administratif et des bénévoles. Sous sa gouverne, le nombre d’équipes et de joueurs a doublé sur le territoire lavallois. Il a participé à la création de l’équipe de football Les Nomades du Collège Montmorency.

Plus belles réalisations

Durant toutes ces années, Jean Roberge a fait preuve d’initiative. On lui doit les rencontres interprovinciales entre les équipes de Laval et celles de Toronto, Ottawa et Hamilton. De plus, il a offert la chance aux équipes lavalloises de participer à des tournois à Bangor, Halifax, Calgary et en Louisiane.

«Ces joutes interprovinciales figurent parmi mes plus belles réalisations. Ce qui me rend davantage fier, c’est de voir que ces anciens joueurs de football sont devenus avocat, médecin, ingénieur. La pratique du sport les a fait grandir», a-t-il souligné.

Il est à l’origine d’importants travaux effectués au parc Roi-du-Nord, de l’agrandissement du chalet ainsi que de l’installation d’une surface synthétique pour le football. Âgé de 48 ans, il souhaite faire du bénévolat encore longtemps. «Je serai là tant et aussi longtemps que le football voudra de moi.»

L’importance des études

Roberge ne s’en cache pas. Le sport civil a toujours sa place. «Le football civil est une complémentarité du football scolaire. Les jeunes peuvent pratiquer le football jusqu’au midget au niveau civil avant de faire le sautau collégial. Football Laval préconise l’importance des études», a conclu le grand manitou du football lavallois.

Jean Roberge a reçu une sculpture de l’artiste trifluvienne Danielle Thibeault, ainsi qu’une épinglette. Notons que la sculpture a une place de choix à l’entrée du salon familial de sa résidence de Rosemère. «J’adresse mes plus sincères félicitations à notre lauréat régional, M. Jean Roberge. Grâce à lui, et ce depuis plusieurs années, de nombreux jeunes puisent dans leur passion du sport l’énergie et la détermination pour poursuivre leurs études avec succès. Cet homme leur insuffle le goût de vaincre et de se dépasser. L’hommage qui lui est rendu aujourd’hui est maintes fois mérité», a fait savoir, par voie de communiqué, la ministre Michelle Courchesne.

«Si le football connaît aujourd’hui une popularité sans précédent au Québec, c’est grâce à des pionniers qui ont su mettre leur savoir-faire au service de leur passion pour mieux la transmettre aux jeunes. Le lauréat de la région de Laval, M. Jean Roberge, est l’un de ces pionniers. Le Prix Dollard-Morin vient couronner son engagement», a mentionné dans un communiqué la ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport, Line Beauchamp.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste sport et communauté

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Sports

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page