Connectez-vous à nous
Incendie Perte Totale Rue Marsolais Duvernay
Les pompiers ont consacré beaucoup de leur énergie à empêcher l’incendie de gagner la résidence voisine de la maison enflammée. (Photo gracieuseté)

Faits divers

Furieux incendie et perte totale dans Duvernay

L’occupante d’une maison unifamiliale de la rue Marsolais, à Duvernay, a subi un violent choc nerveux alors qu’un incendie eut embrasé entièrement son domicile dans la matinée du lundi 26 avril.

Durement affectée, cette dame a été confiée aux soins des ambulanciers d’Urgences-santé pour un transport préventif en centre hospitalier.

Plus tôt, il était 10h24, quand on a alerté le 911 d’un incendie dans ce secteur résidentiel situé tout juste au nord du boulevard de la Concorde Est.

Une première de 8 unités du Service de sécurité incendie de Laval, soit 30 pompiers, s’est aussitôt dirigée vers les lieux, arrivant sur place dès 10h28.

À ce moment, l’évacuation de l’endroit avait été complétée. Également, des flammes étaient apparentes au bâtiment principal d’une bonne superficie bien que d’un seul étage.

Surtout, le feu menaçait alors de se propager à la maison voisine en raison de son intensité.

«Déjà, les flammes étaient importantes dans le garage attaché à la résidence, là où une défaillance électrique a été la cause du feu, raconte Christian Grand’Maison, chef aux opérations du Service de sécurité incendie de Laval. Il y a eu une propagation rapide à la toiture et nous avons dû procéder à un retrait prioritaire du bâtiment.»

Effondrement

Par chance, les pompiers ont pu retraiter avant que la toiture s’effondre sous l’effet de l’embrasement majeur.

«Nous avons quand même réussi à contrôler rapidement l’incendie malgré son importance, dès 11h54, afin d’éviter au maximum la propagation à la maison adjacente», d’ajouter chef Grand’Maison.

Toutefois, le bâtiment résidentiel est une perte totale, les dommages étant évalués à 375 000$ pour les structures touchées et 75 000 $ pour le contenu.

C’est que dans leurs efforts pour contenir l’embrasement, les pompiers ont dû faire des travaux d’exploration sur le revêtement de la maison voisine

Malheureusement, deux personnes devront se reloger à la suite de cet événement où bien que qu’ils étaient en présence d’un endroit disposant d’un avertisseur de fumée, les pompiers ont constaté que celui-ci n’était pas fonctionnel.

Commentaires

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Publicité

Populaires

Facebook

Publicité
Haut de page