Connectez-vous à nous

Fabrose fait son entrée en Première ligue de soccer du Québec

Soccer

Fabrose fait son entrée en Première ligue de soccer du Québec

NOUVEAUTÉ. La nouvelle était attendue depuis un bon moment dans le milieu du soccer lavallois. Et c’est maintenant chose faite! Le président du Club de soccer Fabrose, Abdillahi Yuusuf, annonce officiellement l’entrée d’une équipe masculine dans la Première Ligue de soccer du Québec (PLSQ) pour la saison 2018.

Commentaires

On le devine, Abdillahi Yuusuf attend le printemps prochain avec impatience. «Nous sommes tous extrêmement emballés par le projet, avoue-t-il d’entrée de jeu. Nous avons travaillé sur ce concept depuis plus de cinq ans. Nous sommes fiers d’amener le calibre semi-professionnel à Laval. Celle-ci complètera le sommet de notre pyramide du soccer masculin.»

Les membres du conseil d’administration de l’organisme sportif ont appris la nouvelle le 8 juin. «C’était l’euphorie! Un rêve qui se concrétisait. Les gouverneurs ont accepté notre candidature», poursuit celui qui se réjouit d’avoir été appuyé par l’Association régionale de soccer (ARS) de Laval dans ce dossier.

Un rêve

L’arrivée de la formation masculine du CS Fabrose dans le plus haut niveau de soccer au Québec permet maintenant aux jeunes joueurs de rêver encore plus grand. «C’était important de pouvoir les garder à Laval et de leur offrir le meilleur environnement possible. Les jeunes de 18 ans auront maintenant une avenue. Ils pourront poursuivre leur carrière et être épiés par des recruteurs.»

Le CS Fabrose sera composé de 18 joueurs et comptera une équipe de réserve qui servira de club-école à la formation senior. Celle-ci joindra les rangs de l’AS Blainville, du CS Longueuil, CS Mont-Royal Outremont, CS St-Hubert, Dynamo de Québec, FC Gatineau et FC Lanaudière.

Le talent local

M. Yuusuf n’a pas caché qu’il privilégiera les joueurs lavallois pour former son équipe. «On identifiera le talent.»

Une rencontre est prévue ce soir (14 juin) pour établir le recrutement du personnel d’entraîneurs. Le choix devrait se faire avant le 15 juillet. Par la suite, un camp d’évaluation des joueurs aura lieu en septembre.

Il entrevoit la première campagne avec beaucoup d’optimisme. «Je crois que la région regorge de joueurs talentueux, qui nous donnerons la possibilité de compétitionner avec les meilleurs dès notre première année», lance-t-il sans hésitation.

Une équipe féminine

Avec la disparition des Comètes de Laval, l’arrivée d’une formation féminine dans la Première Ligue de soccer du Québec est envisageable. «Nous y pensons», termine Abdillahi Yuusuf. Il sait qu’il pourra toujours compter sur la collaboration du nouveau président de la Fédération de soccer du Québec, Pierre Marchand. Ce dernier a confié récemment  que  la création d’une ligue féminine ferait partie de ses priorités.

PLSQ

La Première Ligue de soccer de Québec est un circuit de division 3 qui en sera à sa septième année en 2018. Avec l’arrivée de Laval, il comptera dans ses rangs huit formations. Depuis 2014, le champion de la PLSQ rencontre à chaque année le champion de la League 1 Ontario, le circuit de division 3, de nos voisins. Outre l’Impact de Montréal (MLS), il s’agit du plus haut niveau de soccer dans la province.

Fondé il y a 50 ans, le CS Fabrose couvre les territoires de Fabreville et Sainte-Rose et compte 2600 joueurs.

 

On le devine, Abdillahi Yuusuf attend le printemps prochain avec impatience. «Nous sommes tous extrêmement emballés par le projet, avoue-t-il d’entrée de jeu. Nous avons travaillé sur ce concept depuis plus de cinq ans. Nous sommes fiers d’amener le calibre semi-professionnel à Laval. Celle-ci complètera le sommet de notre pyramide du soccer masculin.»

Les membres du conseil d’administration de l’organisme sportif ont appris la nouvelle le 8 juin. «C’était l’euphorie! Un rêve qui se concrétisait. Les gouverneurs ont accepté notre candidature», poursuit celui qui se réjouit d’avoir été appuyé par l’Association régionale de soccer (ARS) de Laval dans ce dossier.

Un rêve

L’arrivée de la formation masculine du CS Fabrose dans le plus haut niveau de soccer au Québec permet maintenant aux jeunes joueurs de rêver encore plus grand. «C’était important de pouvoir les garder à Laval et de leur offrir le meilleur environnement possible. Les jeunes de 18 ans auront maintenant une avenue. Ils pourront poursuivre leur carrière et être épiés par des recruteurs.»

Le CS Fabrose sera composé de 18 joueurs et comptera une équipe de réserve qui servira de club-école à la formation senior. Celle-ci joindra les rangs de l’AS Blainville, du CS Longueuil, CS Mont-Royal Outremont, CS St-Hubert, Dynamo de Québec, FC Gatineau et FC Lanaudière.

Le talent local

M. Yuusuf n’a pas caché qu’il privilégiera les joueurs lavallois pour former son équipe. «On identifiera le talent.»

Une rencontre est prévue ce soir (14 juin) pour établir le recrutement du personnel d’entraîneurs. Le choix devrait se faire avant le 15 juillet. Par la suite, un camp d’évaluation des joueurs aura lieu en septembre.

Il entrevoit la première campagne avec beaucoup d’optimisme. «Je crois que la région regorge de joueurs talentueux, qui nous donnerons la possibilité de compétitionner avec les meilleurs dès notre première année», lance-t-il sans hésitation.

Une équipe féminine

Avec la disparition des Comètes de Laval, l’arrivée d’une formation féminine dans la Première Ligue de soccer du Québec est envisageable. «Nous y pensons», termine Abdillahi Yuusuf. Il sait qu’il pourra toujours compter sur la collaboration du nouveau président de la Fédération de soccer du Québec, Pierre Marchand. Ce dernier a confié récemment  que  la création d’une ligue féminine ferait partie de ses priorités.

PLSQ

La Première Ligue de soccer de Québec est un circuit de division 3 qui en sera à sa septième année en 2018. Avec l’arrivée de Laval, il comptera dans ses rangs huit formations. Depuis 2014, le champion de la PLSQ rencontre à chaque année le champion de la League 1 Ontario, le circuit de division 3, de nos voisins. Outre l’Impact de Montréal (MLS), il s’agit du plus haut niveau de soccer dans la province.

Fondé il y a 50 ans, le CS Fabrose couvre les territoires de Fabreville et Sainte-Rose et compte 2600 joueurs.

 

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste sport et communauté

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Soccer

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page