Connectez-vous à nous
Rendu architectural de la future station de l’île Bigras avec un accès routier passant sous les voies du REM. (Photo gracieuseté)

Travaux du REM

Exit passage à niveau

Mise à jour: 16 mars, 11h05

Avec la mise en service du Réseau express métropolitain (REM) disparaîtront les passages à niveau qui ponctuaient l’ancienne ligne de train Deux-Montagnes dans l’ouest de l’île.

Pour des raisons de sécurité et de fluidité, la construction de viaducs ferroviaires était impérative, considérant la haute fréquence du REM qui, en pointe, circulera toutes les cinq minutes sur la portion nord du tracé comprise entre les stations Deux-Montagnes et Bois-Franc, située à la jonction des arrondissements de Saint-Laurent et Ahuntsic-Cartierville.

Ces nouvelles infrastructures élimineront toute congestion routière causée par le passage d’un train et le bruit des alarmes des passages à niveau avertissant leur arrivée.

Île Bigras

Le passage à niveau du chemin du Tour fera place à un nouveau lien routier qui traversera sous les voies du REM un peu plus au nord. Des travaux d’excavation, de remblai et de pavage ont cours sur l’île Bigras pour la construction d’un chemin de déviation temporaire aménagé entre le chemin du Bois et le chemin du Tour.

Sainte-Dorothée

Dans Sainte-Dorothée, la rue Graveline actuellement croisée par un passage à niveau sera pour sa part transformée en cul-de-sac. En lieu et place, un nouveau lien sera aménagé sur l’avenue des Bois qu’on prolongera et qui passera en dessous de la structure ferroviaire pour aller se raccorder au chemin du Bord-de-l’Eau, plus au sud. Les travaux débuteront ce printemps.

Laval-sur-le-Lac

Idem pour les rues Les Cèdres et des Érables, à Laval-sur-le-Lac, dont le passage à niveau sera converti en pont d’étagement. Dans les deux cas, la voie ferroviaire enjambera la voie de circulation et la majeure partie de la structure surélevée sera supportée par un talus végétalisé en pente, question d’atténuer sa présence dans le milieu.

Les travaux d’excavation sur la rue Les Cèdres et la construction du portique devraient débuter au mois de mai, ce qui entraînera des entraves routières et l’aménagement d’un chemin de déviation temporaire voisinant avec l’entrée actuelle du club de golf.

Quant au chantier visant la rue des Érables, il est prévu en 2022.

Démolition

Par ailleurs, le viaduc ferroviaire existant du chemin du Bord-de-l’Eau dans Sainte-Dorothée sera démoli, puis reconstruit afin de doubler les voies et ainsi assurer l’intégrité de la structure pour les 100 prochaines années, explique la porte-parole du REM, Emmanuelle Rouillard-Moreau. «Des travaux de relocalisation d’un système électrique sont présentement en cours et les travaux de démolition débuteront cet été.»

Rappelons que la mise en service du REM est prévue à l’automne 2024.

Commentaires

Journaliste à l'économie, l'environnement, le logement et la politique municipale, provinciale et fédérale, sstamour@2m.media, 450-667-4360 poste : 3523

Publicité

Populaires

Facebook

Publicité
Haut de page