Connectez-vous à nous

Entente de principe à la résidence l’Éden de Laval

lidl opening times today

Actualités

Entente de principe à la résidence l’Éden de Laval

RÈGLEMENT. Les 148 employés de service de la résidence l’Éden de Laval sont de retour au travail à la suite d’une entente de principe intervenue entre l’employeur et le comité de négociation du Syndicat québécois des employées et employés de service, affilié à la FTQ.

Commentaires

Cette entente a été adoptée lors d’une assemblée générale le 13 décembre. La nouvelle convention collective améliore de près de 20 % les salaires des plus bas salariés. Aussi, les personnes préposées aux bénéficiaires ont obtenu des augmentations d’un peu plus de 17 % sur 5 ans.

«Le contrat de travail prévoit également l’augmentation de diverses primes, dont celles d’ancienneté qui bénéficient à la rétention du personnel d’expérience, explique Kassandra Leclerc, présidente syndicale des travailleuses et des travailleurs de l’Éden.La négociation n’a pas été facile et nous avons dû avoir recours à la grève. Les moyens de pression ont porté fruit.»

Il y a quelques semaines, le Tribunal administratif du travail avait déclaré suffisants les services essentiels prévus pour assurer la santé et la sécurité des résidents, après le déclenchement d’une grève de durée indéterminée, le 22 octobre.

Cette entente a été adoptée lors d’une assemblée générale le 13 décembre. La nouvelle convention collective améliore de près de 20 % les salaires des plus bas salariés. Aussi, les personnes préposées aux bénéficiaires ont obtenu des augmentations d’un peu plus de 17 % sur 5 ans.

«Le contrat de travail prévoit également l’augmentation de diverses primes, dont celles d’ancienneté qui bénéficient à la rétention du personnel d’expérience, explique Kassandra Leclerc, présidente syndicale des travailleuses et des travailleurs de l’Éden.La négociation n’a pas été facile et nous avons dû avoir recours à la grève. Les moyens de pression ont porté fruit.»

Il y a quelques semaines, le Tribunal administratif du travail avait déclaré suffisants les services essentiels prévus pour assurer la santé et la sécurité des résidents, après le déclenchement d’une grève de durée indéterminée, le 22 octobre.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

555
Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
342
Haut de page