Connectez-vous à nous

En route vers les Can-Am U14 au Mont-Tremblant

lidl opening times today

Défi sportif

En route vers les Can-Am U14 au Mont-Tremblant

Avec une huitième place au cumulatif lors des Jeux du Québec, au début mars, le skieur alpin lavallois Maxime Tremblay a obtenu son laissez-passer pour les Can-Am U14 qui auront lieu du 28 au 31 mars au Mont-Tremblant.

Maxim faisait partie des sept skieurs des Laurentides à s’être classés pour Québec en vue des Jeux. Son 8e rang était le deuxième meilleur temps de sa délégation, lui qui pratique ce sport sans faire partie de l’équipe élite, car les coûts sont trop élevés.

Le principal intéressé croit tout de même que ses résultats cette saison ne reflètent pas son talent. «Ç’a bien été, mais je sais que j’aurais pu faire mieux», confie celui qui s’entraîne donc deux fois moins souvent que ses coéquipiers, ce qui ne l’empêche pas de performer.

Les 15 meilleurs sur plus de 70 participants à l’issue des Jeux du Québec allaient représenter la province aux Can-Am.

Horaire chargé

Il serait possible de croire que Maxime met tous ses efforts dans le ski, ce n’est cependant pas le cas. Ce dernier pratique aussi le baseball à un niveau compétitif. Il devrait jouer dans le bantam AA cet été.

«Dès que ma saison de ski se terminera, je me tournerai vers le baseball, précise celui qui évolue au champ centre. Je vais commencer la saison après tout le monde parce que les camps sont déjà amorcés. Le samedi suivant [les Can-Am], je risque d’être sur le terrain.»

L’étudiant de secondaire deux pratique aussi le basketball au niveau scolaire. À l’heure actuelle, il n’est toujours pas question de choisir entre l’un des trois sports.

«Le baseball me permet de garder de bonnes jambes [la partie du corps] que je dois conserver pour le ski», ajoute Maxime.

«Il est rarement blessé et ça l’aide jusqu’à présent, de dire sa mère. De changer de discipline lui permet d’avoir un break et de pratiquer un sport d’équipe.»

Support financier

Pour couvrir une partie des dépenses engendrées par son inscription au ski, Maxime a déjà fait deux campagnes de financement où il a amassé plus de 5000 $. Il a aussi reçu une aide financière de la députée libérale de Fabre, Monique Sauvé.

Certes, sa mère croit qu’il arrive à un âge critique s’il souhaite pratiquer le ski toute sa vie. «S’il est supporté financièrement d’ici deux ans, il sera capable de rattraper le retard sur ses coéquipiers au niveau élite. Si ce n’est pas le cas, ça risque d’être difficile.»

Avant de regarder trop loin, Maxime a des objectifs clairs en vue des Can-Am. «Je vise une course dans le top 5 et un classement dans le top 8», conclut-il.

Maxime Tremblay possède un site Internet où il continue d’amasser des fonds pour sa carrière de skieur: https://makeachamp.com/fr/maximetremblay

Commentaires

Journaliste aux sports et à la technologie, nstgermain@2m.media , 450-667-4360 poste : 3530

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Défi sportif

555
Publicité

Nous suivre sur Facebook

Publicité
342
Haut de page