Connectez-vous à nous

Élections fédérales 2015:  Une lutte à trois dans Laval—Les Îles

Actualités

Élections fédérales 2015:  Une lutte à trois dans Laval—Les Îles

Laval—Les Îles. Ils sont six candidats à solliciter l’appui des électeurs de la circonscription Laval—Les Îles, aujourd’hui.

Commentaires

Si les sondages plaçaient le NPD en tête au début de la campagne, les derniers sondages mettaient le NPD, le Parti conservateur et le Parti libéral du Canada coude à coude. Il devrait y avoir une lutte à trois dans la circonscription Laval—Les Îles.

François Pilon sera-t-il réélu?

Député sortant du NPD, François Pilon désire un second mandat dans Laval—Les Îles. L’environnement, les infrastructures et la qualité de vie des aînés et de la classe moyenne sont au cœur de ses préoccupations.

François Pilon l’avait emporté haut la main en devançant sa plus proche rivale, Karine Joizil, candidate libérale, par plus de 14 000 voix.

Le député néodémocrate sortant avait récolté 47,64 % des voix, devançant les candidats libéral (20,59 %), conservateur (15,92 %), bloquiste (13,02 %), vert (1,79 %), pirate (0,68%) et Marxiste-Léniste (0,36 %).

M. Pilon a fait partie de la vague orange du NPD qui a balayé le Québec. Il succédait donc à Raymonde Folco, ancienne députée du Parti Libéral.

Libéral et conservateur dans la course

Candidat libéral, Fayçal El-Khoury affirmait sur Facebook «qu’un gouvernement libéral assurera le financement des projets prioritaires de transport collectif, en quadruplant les investissements, fournissant un financement flexible aux villes pour que leurs projets voient le jour et en assurant un financement prévisible et à long terme».

Candidat conservateur, Roland Dick est en accord avec son parti qui veut adopter une loi interdisant de prêter serment à visage couvert lors des cérémonies de citoyenneté. L’économie, la protection des enfants et la sécurité des communautés figurent parmi ses priorités.

Le réinvestissement dans les logements sociaux et l’intégration des immigrants figurent également parmi les principaux enjeux autant pour le comté que pour le Québec ou pour la femme originaire du Pérou.

Autres

Candidate du Bloc québécois, Nancy Redhead s’engage à bloquer le projet d’oléoduc Énergie Est. Selon elle, le tracé prévu ne présente «aucune acceptabilité sociale ni aucun dividende, seulement des risques».

Candidate du Parti vert, Faiza R’Guiba-Kalogerakis fait valoir que son parti s’oppose au projet de pipeline d’Énergie Est. Enfin, le candidat du Parti Marxiste-Léniste du Canada, Yvon Breton, veut démocratiser le système électoral.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste sport et communauté

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page