Connectez-vous à nous

Don historique et nouveau nom de pavillon

Actualités

Don historique et nouveau nom de pavillon

L’ancien député de la circonscription des Mille-Îles, Guy Joron, a fait un don testamentaire de 15 millions de dollars à l’Université de Montréal (UdeM), son nom désignant désormais le campus lavallois de l’institution.

Commentaires

Décédé en décembre dernier, l’ancien ministre péquiste sous René Lévesque, Guy Joron, a choisi de poser un geste philanthropique en léguant sa fortune à son alma mater, dans le but premier de favoriser une éducation de meilleure qualité.

«Il a toujours cru qu’une société scolarisée est une société riche culturellement, socialement et économiquement», a fait valoir Hugo Valencia, compagnon de vie de Guy Joron, lors de la cérémonie qui a eu lieu le 12 juin.

Grand amateur d’art et de culture, Guy Joron «a posé un geste tourné vers l’avenir qui témoigne d’un grand amour pour le Québec et pour les Québécois, a quant à lui affirmé le recteur de l’UdeM, Guy Breton. M. Joron a fait le choix de ne pas limiter son don à un domaine de recherche ou à une discipline en particulier; ce don servira l’Université dans son ensemble et dans la durée. C’est toute la collectivité qui en récoltera les fruits.»

Le mot générosité est revenu sur les lèvres des nombreux amis, membres de la famille et personnalités qui étaient présents pour honorer la mémoire de Guy Joron. Faisant preuve d’une responsabilité sociale hors du commun tout au long de sa vie, il voulait, par ce legs, donner l’exemple que tous peuvent contribuer à une cause qui leur est chère et ainsi faire rayonner la société.

Sa fortune a été héritée de son père qui occupait un poste de direction dans la Société du parc Belmont et de la compagnie Champlain Oil Products.

Le campus de Laval rebaptisé

Pour exprimer sa gratitude, l’UdeM a décidé de renommer son campus de Laval au nom de l’ancien député des Mille-Îles.

«Le nom de Guy Joron sera à jamais immortalisé dans le patrimoine de Laval», a souligné le recteur de la plus grande université francophone en Amérique du Nord.

La mémoire de l’homme politique sera également soulignée au pavillon Decelles de HEC Montréal, où une salle sera baptisée en son nom.

Décédé en décembre dernier, l’ancien ministre péquiste sous René Lévesque, Guy Joron, a choisi de poser un geste philanthropique en léguant sa fortune à son alma mater, dans le but premier de favoriser une éducation de meilleure qualité.

«Il a toujours cru qu’une société scolarisée est une société riche culturellement, socialement et économiquement», a fait valoir Hugo Valencia, compagnon de vie de Guy Joron, lors de la cérémonie qui a eu lieu le 12 juin.

Grand amateur d’art et de culture, Guy Joron «a posé un geste tourné vers l’avenir qui témoigne d’un grand amour pour le Québec et pour les Québécois, a quant à lui affirmé le recteur de l’UdeM, Guy Breton. M. Joron a fait le choix de ne pas limiter son don à un domaine de recherche ou à une discipline en particulier; ce don servira l’Université dans son ensemble et dans la durée. C’est toute la collectivité qui en récoltera les fruits.»

Le mot générosité est revenu sur les lèvres des nombreux amis, membres de la famille et personnalités qui étaient présents pour honorer la mémoire de Guy Joron. Faisant preuve d’une responsabilité sociale hors du commun tout au long de sa vie, il voulait, par ce legs, donner l’exemple que tous peuvent contribuer à une cause qui leur est chère et ainsi faire rayonner la société.

Sa fortune a été héritée de son père qui occupait un poste de direction dans la Société du parc Belmont et de la compagnie Champlain Oil Products.

Le campus de Laval rebaptisé

Pour exprimer sa gratitude, l’UdeM a décidé de renommer son campus de Laval au nom de l’ancien député des Mille-Îles.

«Le nom de Guy Joron sera à jamais immortalisé dans le patrimoine de Laval», a souligné le recteur de la plus grande université francophone en Amérique du Nord.

La mémoire de l’homme politique sera également soulignée au pavillon Decelles de HEC Montréal, où une salle sera baptisée en son nom.

 

 

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste sportif , Nicolas.dupont@2m.media , 450-667-4360 poste : 3527

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page