Connectez-vous à nous
Les dommages causés par cet incendie accidentel sont évalués à quelque 35 000$. (Photo gracieuseté)

Faits divers

Deuxième feu pour un chauffage d’appoint en 12 jours

Avec le froid hivernal qui s’installe peu à peu, le recours à des systèmes de chauffage d’appoint peut représenter certains risques d’incendie tel que l’a appris à ses dépens une famille de Duvernay Est, en fin de soirée, le dimanche 29 novembre.

Il était 22h56 quand le 911 a été alerté alors qu’un feu venait de débuter dans le garage attenant à une résidence de trois étages située dans ce secteur du boulevard Lévesque Est.

La première des 7 unités du Service de sécurité incendie de Laval requises pour l’intervention, soit 26 pompiers, est arrivée sur place dès 23h02, apercevant aussitôt la fumée apparente.

À ce moment, l’évacuation des lieux avait été heureusement complétée, pendant que par prévention, on réclamait le soutien d’agents du Service de police de Laval et d’ambulanciers d’Urgences-santé.

À leur entrée dans le garage, les pompiers ont facilement repéré la source des flammes, soit un appareil de chauffage d’appoint qui venait de prendre feu, vraisemblablement en raison d’une défaillance ou défectuosité mécanique sinon électrique.

C’est ainsi que les sapeurs lavallois ont réussi à limiter l’incendie au bâtiment d’origine, contrôlant la situation sur le coup de 23h32, non sans que le feu eût causé des dommages évalués à 25 000$ pour la structure de la résidence et 10 000 $ pour son contenu.

Durant l’événement, certaines personnes ont été légèrement incommodées par la fumée, mais sans que cela ne nécessite un transport en centre hospitalier.

Incendie précédent

Rappelons que déjà, le 17 novembre, aux premières apparitions du froid automnal, les pompiers avaient dû intervenir lors d’un incident semblable, sur la rue Vauquelin, non loin des berges de la rivière des Mille-Îles.

Les pompiers avaient alors découvert un système de chauffage d’appoint également défectueux s’étant enflammé accidentellement dans cette maison unifamiliale de Fabreville.

Le total des dégâts avait été sommairement estimé à quelque 30 000$.

Commentaires

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Publicité

Populaires

Facebook

Publicité
Haut de page