Connectez-vous à nous

Deux Lavallois en attente d’extradition vers les États-Unis

Faits divers

Deux Lavallois en attente d’extradition vers les États-Unis

Mario Olivier Racine et Patrick Paisse, deux Lavallois respectivement âgés de 30 et 39 ans, pourraient être extradés et jugés aux États-Unis pour importation, distribution de cannabis et exportation et distribution de cocaïne. Les deux individus, connus des autorités, sont pour l’instant détenus au Québec.

«En 2010, le département de police avait réalisé une perquisition au 1245, rue Godin. On avait saisi 808 plants de marijuana, 45 kg de marijuana et M. Racine avait été arrêté», se souvient le sergent Stéphane Pilon. Quelques mois plus tard, fin 2010, les autorités américaines avaient contacté la Gendarmerie Royale du Canada (GRC) concernant des résidents de Laval pour importation de marijuana à New York.»

Série d’arrestations

Le travail conjoint du service criminel des polices américaines et canadiennes ont mené cette semaine à l’arrestation de deux suspects, dont celle de M. Racine.

«Lundi, la GRC a reçu un mandat d’arrestation provisoire pour Mario Olivier Racine et a procédé à son arrestation sur la rue Michelin», explique le sergent Pilon. Le Lavallois aurait comparu le lendemain au palais de justice de Montréal.

De plus, le même jour, soit le mardi 6 mars, la justice a décidé de révoquer la libération conditionnelle de Patrick Paisse, 39 ans, qui serait également impliqué dans l’affaire.

«Ces deux derniers sont encore détenus au Québec mais ils seront extradés vers les États-Unis pour faire face à la justice américaine», poursuit-il.

Deux autres complices

Soulignons que deux autres Lavallois seraient déjà détenus par les autorités américaines.

«Jimmy Cournoyer a été arrêté à son arrivée à l’aéroport de Cancun, le 17 février, alors qu’un mandat d’arrestation américain avait été émis contre lui», rapporte Stéphane Pilon.

Enfin, José Alejandro Castillo Medina a été arrêté jeudi matin, à New York.

Les quatre suspects devront faire face aux même accusations, soit d’avoir entretenu une entreprise criminelle, de complot pour l’importation et la distribution aux États-Unis de 1000 kg de cannabis, d’exportation et de distribution de plusieurs kilos de cocaïne, de blanchiment d’argent et de possession d’armes à feu.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...
Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Faits divers

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page