Connectez-vous à nous

Des Jeux du Québec – Laval 2020 incertains

lidl opening times today

COVID-19

Des Jeux du Québec – Laval 2020 incertains

Plusieurs événements sportifs provinciaux qui devaient se tenir à Laval dans les prochaines semaines ont été annulés en raison de la pandémie impliquant la COVID-19, ce qui pourrait remettre en question les Jeux du Québec de Laval 2020  prévus du 31 juillet au 8 août.

Pour le moment, la position du comité organisateur (COFJQ) demeure la même. «Nous sommes en phase de planification et nous souhaitons rencontrer nos différents échéanciers en tenant compte de la situation actuelle», assure le directeur général Marc DeBlois.

Il explique toutefois que le comité suit avec beaucoup de rigueur l’évolution du dossier. «Nous sommes en lien avec les autorités gouvernementales et nous assurerons de respecter les consignes qui seront émises par les autorités compétentes.»

L’événement doit regrouper quelques milliers d’athlètes, accompagnateurs, bénévoles et citoyens tout au long de la semaine de compétition. Ceux-ci proviendront de 19 régions du Québec, dont certaines sont actuellement aux prises avec des cas de COVID-19.

Soutien municipal

La Ville de Laval a réitéré son soutien envers le comité organisateur, tout en assurant qu’elle suit «de très près l’évolution de la situation.» Par ailleurs, un comité conjoint entre la Ville et COFJQ est prévu. Celui-ci se penchera sur les suites à donner au dossier.

«Le Centre intégré de santé et de services sociaux de Laval sera assurément sollicité pour fournir une expertise et apporter un accompagnement», ajoute l’instance municipale.

La Ville et le COFJQ travaillaient déjà de façon conjointe sur divers aspects en prévision de la compétition, tels que la réalisation des travaux sur les différents plateaux sportifs.

Athlètes touchés

La pandémie actuelle a forcé l’annulation de diverses épreuves sportives un peu partout sur la planète au cours de la dernière semaine.

«La dernière compétition qui comptait pour une qualification olympique a été reportée pour un minimum de 30 jours, témoigne l’escrimeur lavallois Joseph Polossifakis. En ce moment, on ne sait pas comment les choses vont évoluer. […] Entretemps, c’est certain qu’on doit rester concentrer sur ce qu’on peut contrôler.»

Jennifer Abel et Meaghan Benfeito ont quant à elles vu la Série mondiale de plongeon de Kazan être annulée à cause la menace du coronavirus. Plus tôt cette année, l’épreuve de Pékin, en Chine, avait subi le même sort.

De son côté, le tennisman Alexis Galarneau a vu son parcours universitaire américain prendre fin en raison des mesures prises par la NCAA. L’organisation sportive a annoncé avoir mis un terme à ses activités pour la fin de la saison 2019-2020.

«Je crois que c’est une bonne chose de suspendre les activités, note l’athlète de Champfleury. Nous sommes de jeunes athlètes et sommes capables d’en prendre, mais je crois qu’il faut être prudent. Je vais utiliser cette période pour travailler sur des aspects de mon jeu.»

Plus près d’ici, les Championnats du monde de patinage artistique prévus à Montréal ont aussi fait les frais de la COVID-19. «C’est triste, car je voyais mes amis en train de s’entraîner pour cette compétition et, l’après-midi même, on a eu la nouvelle de l’annulation, soutient le patineur lavallois Joseph Phan. C’était un peu frustrant.»

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

555
Publicité

Populaires

Nous suivre sur Facebook

Publicité
342
Haut de page