Connectez-vous à nous

Des compressions, mais pas de réduction de services aux élèves

Actualités

Des compressions, mais pas de réduction de services aux élèves

BUDGET. La Commission scolaire de Laval (CSDL) n’est pas épargnée par les compressions budgétaires du gouvernement Couillard, à raison de 10,9 M$ pour l’année 2014-2015.

Commentaires

En effet, elle fait partie des 26 sur 72 touchées par des coupes de 68 M$ pour la nouvelle année scolaire.

«Une partie vient d’une coupe paramétrique et toutes les commissions scolaires ont le même pourcentage, explique Louise Lortie, présidente de la CSDL. Nous comprenons que la province de Québec est en déficit et a des problèmes, mais nous sommes celle de notre niveau (35 000 élèves et plus) qui coûte la moins chère en administration avec 3,77 % du budget. Au Québec, nous sommes la quatrième qui dépense le moins.»

La présidente dénonce le fait que le gouvernement n’ait pas pris en compte la performance des commissions scolaires dans son calcul. Elle insiste sur le fait que la CSDL injecte 15 M$ de ses coûts administratifs dans les services directs aux élèves handicapés et en difficulté.

Entente avec la Ville

Pour la prochaine année, la CSDL s’est entendue avec Ville de Laval pour échanger des terrains, afin d’avoir de nouvelles écoles.

«Le fait que nous nous départissions de terrains, c’est un avantage fiscal de 8 M$ qui ne peut pas être affecté à autre chose qu’à l’équilibre du budget, laisse savoir Louise Lortie. Donc pour cette année, les élèves ne subiront aucune coupure de services. Nous avons une augmentation de nos élèves et ceux handicapés, mais il n’y aura pas de différence. Dans le fond, c’est l’annonce intéressante.»

La présidente n’écarte cependant pas la possibilité que les services directs aux élèves soient affectés pour l’année 2015-2016. «M. Couillard a dit que l’année prochaine sera difficile, ajoute Mme Lortie. Nous avons déjà 10,9 M$ de moins et il faudra ajouter les coupes supplémentaires.»

La CSDL présentera un plan de redressement sur plusieurs années au gouvernement en novembre 2015. Rappelons que la CSDL a subi des compressions budgétaires du ministère de l’Éducation de 63 M$ depuis les 4 dernières années.

Augmentation de la taxe scolaire

L’abolition progressive de la péréquation que le gouvernement Charest octroyait aux commissions scolaires se poursuit pour l’année 2014-2015 avec une augmentation de 3,77 % de la taxe scolaire. Cela représente une moyenne de 24 $ de plus selon l’évaluation foncière. L’an passé, le gouvernement Marois avait retranché 6 M$ à la CSDL en lien avec cette mesure, une somme qui a été récupérée directement auprès des citoyens.

Un dernier 25 % de la péréquation sera également amputé à la CSDL pour l’année 2015-2016. Les Lavallois devront à nouveau prévoir une augmentation.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...
Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page