Connectez-vous à nous

COVID-19

COVID-19 : Laval pointe désormais à 507 cas actifs

Le bilan lavallois pointe désormais à 507 cas actifs de la COVID-19 selon les données émises par le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Laval.

Cela représente une augmentation de 63 cas actifs par rapport au dernier bilan complet émis la semaine précédente. Lors de cette même période, 434 nouveaux cas ont été confirmés par les tests de dépistage effectués sur le territoire.

Au total, 33 494 citoyens lavallois ont contracté le virus depuis le début de la pandémie. Parmi ceux-ci, 920 (+1) en sont malheureusement décédés, tandis que 32 067 (+370) sont maintenant rétablis.

Les hospitalisations se sont plutôt stabilisées après avoir doublé lors des deux semaines précédentes. En effet, 18 personnes lavalloises (+2) sont présentement hospitalisées en lien avec la COVID-19, dont 9 (+1) aux soins intensifs.

Le CISSS de Laval a également précisé que 15 employés de son réseau (-7) étaient toujours absents du travail en raison du virus.

Vaccination

En date du vendredi 27 août, Laval affichait un léger retard sur la moyenne provinciale dans le cadre de la campagne de vaccination de masse contre la COVID-19.

85,6 % des personnes âgées de 12 ans et plus avaient reçu une première dose de vaccin à ce moment. 77,6 % étaient quant à elles adéquatement vaccinées. Pour l’ensemble du Québec, ces deux données pointaient plutôt à 86,6 % et 79,5 %.

En chiffres absolus, l’île Jésus compte 594 017 doses administrées depuis le début de l’opération.

Il s’agit du neuvième plus haut total provincial derrière Montréal (3 091 202), la Montérégie (1 987 512), la Capitale-Nationale (1 151 419), les Laurentides (873 712), la Mauricie et Centre-du-Québec (745 460), Lanaudière (702 468), l’Estrie (699 271) et Chaudière-Appalaches (632 317).

Dans les secteurs

Cinq des six secteurs lavallois ont connu une nouvelle augmentation de cas actifs au cours de la dernière semaine.

Le secteur de Vimont et Auteuil (+28) a présenté la plus forte hausse, suivi de Chomedey (+23). Ce dernier est d’ailleurs le plus touché du territoire, que ce soit en chiffres absolus (147 cas actifs) ou en taux d’infection (154 cas par 100 000 habitants).

À l’inverse, le secteur de Duvernay, Saint-François et Saint-Vincent-de-Paul (-9), qui est le seul en baisse, affiche les meilleures données dans ces deux catégories avec 49 personnes porteuses du virus et un taux d’infection de 83 cas actifs par 100 00 habitants.

Le territoire de Fabreville-Est et Sainte-Rose (+4) est le seul autre secteur toujours sous la barre des 100 cas actifs en date du 30 août.

De son côté, le secteur de Pont-Viau, Renaud-Coursol et Laval-des-Rapides a constaté une augmentation de huit cas actifs en sept jours, soit trois de moins que celui de Sainte-Dorothée, Laval-Ouest, Laval-Les Îles, Fabreville-Ouest et Laval-sur-le-Lac (+11).

***

Prendre note que tel qu’indiqué sur le site Web du CISSS de Laval, ces données par secteur incluent l’ensemble des cas des citoyens testés positifs à la COVID-19, qu’ils résident dans des milieux fermés ou ailleurs dans la communauté.

Les milieux fermés incluent des milieux de vie comme les centres d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD), les résidences privées pour aînés (RPA), les ressources intermédiaires (RI), ainsi que les centres correctionnels.

Les données présentées sont calculées en fonction du lieu de résidence. Le CISSS tarde à déterminer le foyer de 49 cas jusqu’ici.

Commentaires

Publicité

Populaires

Facebook

Publicité
Haut de page