Connectez-vous à nous

Contre toute attente, Saputo ferme Biscuits Rondeau

Actualités

Contre toute attente, Saputo ferme Biscuits Rondeau

Les 97 employés de Biscuits Rondeau ont appris, jeudi matin, que l’usine du boulevard Industriel fermerait et qu’ils se retrouveraient sans emploi dès le 29 juin prochain.

Commentaires

Tout comme la consternation, la surprise fut totale pour le personnel, d’autant que le Courrier Laval annonçait l’été dernier un projet d’agrandissement de l’ordre de 6 M$ attendu pour 2008. Doublée d’une modernisation des équipements, l’expansion projetée devait alors consolider la centaine d’emplois au sein de cette entreprise en affaires depuis 1995.

C’était avant que le propriétaire fondateur Jean-Philippe Albert ne vende sa société au géant Saputo, en juillet 2006.

Rationalisation

«C’est une décision qui fut difficile à prendre, mais qu’on devait prendre», explique la directrice des communications chez Saputo, Manon Goudreault.

Elle précise que cette décision d’affaires n’a rien à voir avec l’expertise et la qualité des travailleurs lavallois, mais est plutôt guidée par des considérations économiques. Dans un contexte de vive compétition, il fallait optimiser les opérations de la division boulangerie de la multinationale, alors que les deux usines au Québec opèrent en deçà de leur capacité de production. Il fut donc décidé de fermer la fabrique de biscuits de Laval et d’intégrer les activités de cette usine à celle de Ste-Marie-de-Beauce où besognent 770 employés.

Mine de rien, cette fermeture permettra à la société de réaliser cette année des économies de 800 000 $. Au cours de l’exercice financier 2008, ces économies récurrentes après impôts s’élèveraient autour de 1,1 million de dollars, pour atteindre 1,6 M$ pour les années subséquentes.

Indemnités de départ

Par compassion pour les employés sous le choc de l’annonce, la direction a suspendu la production pour la journée de jeudi et de vendredi. Les opérations reprendront lundi prochain jusqu’au 29 juin, jour de la fermeture définitive.

D’ici-là, tous seront tenus informés des postes vacants à travers les 14 usines qu’opère Saputo dans la province dont celle située dans l’arrondissement Saint-Léonard.

Quant à ceux qui ne seraient pas transférés vers d’autres lieux de travail de Saputo, ils auront droit à une indemnité «juste et très raisonnable en fonction de leurs années de service», assure la porte-parole Manon Goudreault. Une firme spécialisée en ressources humaines fournira tout le support nécessaire aux travailleurs qu’elle accompagnera dans leur démarche de recherche d’emploi.

Rondeau et Saputo

Plus grand fabricant de biscuits frais et tendres au Canada, Biscuits Rondeau commercialise ses produits sous les marques Original, Authentic et Bid Daddy qu’on retrouve sur les tablettes des grandes chaînes d’épiceries telles que Costco, Loblaws, Sobeys et Metro.

Saputo est une multinationale de l’alimentation qui met au travail 8 600 hommes et femmes dont 2 800 au Québec. Ses 47 usines réparties dans le monde entier favorisent la production, la commercialisation et la distribution de produits sous une multitude de marques dont Saputo, Big Daddy, HOP&GO!, Rondeau et Vachon. Reconnu comme le plus important transformateur laitier au Canada et parmi les cinq plus importants producteurs de fromage aux États-Unis, Saputo est le plus grand manufacturier de petits gâteaux au Canada.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste à l'économie et la politique municipale , Stéphane.st-amour@2m.media , 450-667-4360 poste : 3523

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page