Connectez-vous à nous

Actualités

Claude Larochelle demeure critique malgré une nomination

Le fait d’être nommé à la Commission de l’aménagement de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) n’a pas ramolli le conseiller de l’opposition officielle, Claude Larochelle, qui demeure tout aussi critique envers l’administration Demers.

À la séance du 2 avril, tout juste avant que le conseil procède à une série de nominations, le représentant de Parti Laval s’est levé pour souligner le fait que 7 des 8 élus à se voir confier un poste au sein de comités et conseils d’administration étaient des conseillers du Mouvement lavallois – Équipe Marc Demers.

«En termes de représentativité et de diversité politique, il faut se poser de sérieuses questions sur l’équité de la démarche qu’on s’apprête à effectuer», a lancé le conseiller de Fabreville après avoir salué la confiance que le conseil lui témoigne en lui permettant de siéger à un comité suprarégional, une première pour un conseiller de l’opposition.

«L’opposition officielle préconise une meilleur représentativité des idées, a-t-il enchaîné. Comme je l’ai toujours fait, je vais continuer de dénoncer de telle façons de faire. Les citoyens lavallois méritent d’être représentés par tous les élus, peu importe leur allégeance.»

Avec les six élus d’Action Laval, les partis d’opposition composent 33 % d’un conseil municipal formé de 21 conseillers.

Mentionnons que Claude Larochelle hérite des fonctions que détenait jusque-là le conseiller d’Action Laval dans Marigot, Daniel Hébert.

Autres nominations

Ray Khalil, conseiller de Sainte-Dorothée, est nommé membre du comité de retraite du Régime de retraite des employés non syndiqués de la Ville et sa collègue Sandra El-Helou accède au conseil d’administration de la Société de transport de Laval (STL) en remplacement de la conseillère d’Action Laval dans Laval-des-Rapides, Isabella Tassoni. Benjamine du conseil municipal, cette dernière a tenu à souligner «l’importance de donner aux jeunes la possibilité de participer au processus de prise de décisions importantes», remerciant au passage le directeur général, Guy Picard, et son équipe pour les apprentissages lors de son passage à la STL.

Ont également pris du galon la conseillère municipale de St-Martin, Aline Dib, nommé au conseil de la CMM en remplacement de Sandra El-Helou et Paolo Galati, le conseiller de Marc-Aurèle-Fortin, Gilbert Dumas, qui remplace Mme Dib à la Commission de transport de la CMM, la conseillère de Val-des-Arbres, Christiane Yoakim, qui accède à la Commission du développement économique, équipements métropolitains et des finances de la CMM, et Ray Khalil, nommé au comité consultatif agricole de la CMM. Ce dernier retrouve le poste qu’il avait perdu aux mains de Paolo Galati en juin 2018 dans la foulée de la crise qui avait fait perdre la majorité au conseil au maire Demers.

Enfin, la présidente du conseil municipal, Mme Yoakim, est également nommée au conseil d’administration de Montréal International.

Commentaires

Journaliste à l'économie, l'environnement, le logement et la politique municipale, provinciale et fédérale, sstamour@2m.media, 450-667-4360 poste : 3523

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Populaires

Facebook

Publicité
Haut de page