Connectez-vous à nous
Stéphane Boyer (Photo 2M.Media/Archives)

Politique

Chefferie: Stéphane Boyer en lice

(Dernière mise à jour: 6 avril, 9h)

Le maire suppléant et vice-président du comité exécutif, Stéphane Boyer, vient tout juste de confirmer au Courrier Laval sa candidature à la chefferie du Mouvement lavallois.

Il en fera l’annonce plus tard aujourd’hui au moyen d’une vidéo qu’il mettra en ligne sur sa page Facebook.

Après sa collègue Virginie Dufour, vendredi dernier, M. Boyer devient le deuxième aspirant à la succession de Marc Demers à la tête du Mouvement lavallois, lançant du coup officiellement la campagne à la chefferie.

«J’ai pris la longue fin de semaine pour aller à la rencontre des citoyens et discuter avec eux de la suite des choses pour Laval, rappelle le conseiller municipal de Duvernay-Pont-Viau dans un courriel lundi matin. Le but étant de connaître leur avis et impliquer le plus possible nos membres dans la course à la chefferie».

Il ajoute: «Mon bulletin de mise en candidature a déjà été signé par 140 membres, provenant de tous les secteurs de Laval. J’en aurais fait davantage si le temps me l’avait permis, mais déjà, des dizaines de nouveaux membres se sont ajoutés à l’équipe avec cette tournée.»

Jeudi dernier, 1er avril, 24 heures après qu’il eut annoncé son intérêt à se porter candidat à la direction, deux collègues du caucus lui témoignaient leur appui: le conseiller du district Saint-François et président de la STL, Éric Morasse, et la conseillère du district Concorde–Bois-de-Boulogne et responsable notamment des dossiers liés à la sécurité publique au comité exécutif, Sandra Desmeules.

La période de mise en candidature pour la course à la direction du parti se poursuit jusqu’à demain midi, mercredi midi. On connaîtra le futur(e) chef(fe) et candidat(e) à la mairie pour le Mouvement lavallois le lundi 12 avril à la suite d’un vote secret du collège électoral, lequel est composé des membres du caucus et du comité exécutif du parti.

À lire également: « La relève est prête » – Marc Demers

À lire également: Le maire Demers quittera la vie politique

 

Commentaires

Journaliste à l'économie, l'environnement, le logement et la politique municipale, provinciale et fédérale, sstamour@2m.media, 450-667-4360 poste : 3523

Publicité

Populaires

Facebook

Publicité
Haut de page