Connectez-vous à nous

«Cette élection-là, on l’a gagnée une porte à la fois» – Michel Trottier

lidl opening times today

District électoral Marc-Aurèle-Fortin

«Cette élection-là, on l’a gagnée une porte à la fois» – Michel Trottier

Élu conseiller municipal dans Marc-Aurèle-Fortin le 24 novembre, Michel Trottier affirme qu’il travaillera «sans relâche pour faire avancer les engagements mis de l’avant durant la campagne».

Ces six dernières semaines, le chef de l’opposition officielle avait insisté, entre autres, sur l’importance de créer un nouveau lien vers l’autoroute 440 et maximiser l’usage des voies réservées pour désengorger le réseau routier local.

Ses trois autres priorités portaient sur la bonification de l’offre en infrastructures sportives de proximité, l’aménagement de nouveaux parcs canins et l’amélioration du Service des travaux publics en termes d’efficacité. Dans ce dernier cas, il proposait notamment d’instituer une escouade nids-de-poule.

Vent de changement

«Les gens veulent plus de transparence, de projets qui aboutissent, de service de qualité, d’infrastructures de quartier, d’écoute de la part de leurs élus. C’est ce que je m’engage à leur offrir au cours des deux prochaines années», soutient Michel Trottier dans un communiqué publié deux jours après sa victoire à l’arraché.

Rappelons qu’il a emporté la partielle avec 82 votes de majorité sur le candidat vedette du Mouvement lavallois – Équipe Marc Demers, Bruny Surin, et 250 voix devant la candidate d’Action Laval, Francine LeBlanc.

«Cette élection-là, on l’a gagnée une porte à la fois, écrit-il. J’ai été sur le terrain, j’ai écouté les citoyens de Marc-Aurèle-Fortin [et] ils ont choisi de me faire confiance, alors je les remercie!»

À deux ans du scrutin général de 2021, le Parti Laval – Équipe Michel Trottier y voit le début d’une ère nouvelle: «Le message des citoyens est clair, ils ne veulent plus de cette administration qui gaspille et dilapide [leur] argent.»

Il en donne pour preuve les deux tiers des électeurs (66,6 % des 4254 bulletins valides) qui ont voté contre le Mouvement lavallois. «Après six ans au pouvoir, Marc Demers et son équipe ne font visiblement pas l’unanimité», conclut l’opposition officielle.

Au cabinet du maire, on a décliné nos demandes d’entrevue, tout en précisant que M. Demers «demeure satisfait d’avoir mené une campagne exclusivement positive sur le terrain» et «tient à saluer le dévouement et le travail exceptionnel des élus et bénévoles qui ont œuvré aux côtés de Bruny Surin».

Commentaires

Journaliste à l'économie, l'environnement, le logement et la politique municipale, provinciale et fédérale, Stéphane.st-amour@2m.media , 450-667-4360 poste : 3523

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans District électoral Marc-Aurèle-Fortin

555
Publicité

Nous suivre sur Facebook

Publicité
342
Haut de page