Connectez-vous à nous

«C’est comme Noël avant le temps» – Stéphane Hamel

lidl opening times today

Sports

«C’est comme Noël avant le temps» – Stéphane Hamel

SUBVENTION. Le gouvernement Couillard a délié les cordons de la bourse en allouant un montant de 135 000 $ à Excellence Sports Laval pour soutenir les athlètes de la région, cheminant vers le haut niveau, et les entraîneurs qui les accompagnent.

Commentaires

«C’est comme Noël avant le temps, assure le coordonnateur du programme Excellence Sports Laval, Stéphane Hamel. Nous sommes très heureux de recevoir ce montant, même si je pense que c’était maintenant rendu à notre tour.»

M. Hamel est d’avis que ce montant d’argent supportera encore plus les athlètes et entraîneurs lavallois. «Cela bonifiera ce que l’on offre déjà, affirme M. Hamel. Nous allons pouvoir donner plus aux athlètes espoirs et aux jeunes en sport-études à l’école Georges-Vanier et au Collège Letendre. Nous aimerions que ce 135 000 $ soient récurrents.»

Notons que depuis quelques années, l’organisme reçoit 25 000 $ du gouvernement. L’an dernier, il avait obtenu 37 000 $.

«Laval veut devenir l’une des meilleures régions sportives du Québec et je crois bien que ça commence par Excellence Sports Laval, ajoute-t-il. J’espère créer un sentiment d’appartenance.»

Précurseur

Stéphane Hamel se qualifie d’avant-gardiste. D’ailleurs, il s’est assuré, l’an dernier, que les athlètes espoirs puissent bénéficier de services. «Depuis six mois, nous avons des contacts avec les jeunes qui participeront aux Jeux du Québec, explique-t-il. Nous avons un montant d’argent eux. Nous voulons être plus performants et avoir plus de représentants aux Jeux du Québec. Il faut améliorer notre classement au niveau des régions.»

L’objectif d’Excellence Sports Laval est de supporter les athlètes et entraîneurs lavallois. «On ne donne pas d’argent, mais on offre des services: préparation physique, psychologie sportive, nutrition et physiothérapie», insiste-t-il.

Mission accomplie

Hamel se réjouit quand il voit que les William Émard (gymnastique), Farès Arfa (escrime), Alexis Galarneau (tennis), Taha Baadi (tennis) et Sarah Jodoin-Di Maria (plongeon) ont pu, au fil des ans, bénéficier des services offerts par Excellence Sports Laval. «L’objectif est d’amener nos athlètes et entraîneurs à un niveau supérieur. Nous avons fait le boulot», termine Stéphane Hamel.

La ministre responsable de la région de Laval, Francine Charbonneau, a fait l’annonce de cette aide financière, le 11 octobre, au nom du ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport, Sébastien Proulx. 

«C’est comme Noël avant le temps, assure le coordonnateur du programme Excellence Sports Laval, Stéphane Hamel. Nous sommes très heureux de recevoir ce montant, même si je pense que c’était maintenant rendu à notre tour.»

M. Hamel est d’avis que ce montant d’argent supportera encore plus les athlètes et entraîneurs lavallois. «Cela bonifiera ce que l’on offre déjà, affirme M. Hamel. Nous allons pouvoir donner plus aux athlètes espoirs et aux jeunes en sport-études à l’école Georges-Vanier et au Collège Letendre. Nous aimerions que ce 135 000 $ soient récurrents.»

Notons que depuis quelques années, l’organisme reçoit 25 000 $ du gouvernement. L’an dernier, il avait obtenu 37 000 $.

«Laval veut devenir l’une des meilleures régions sportives du Québec et je crois bien que ça commence par Excellence Sports Laval, ajoute-t-il. J’espère créer un sentiment d’appartenance.»

Précurseur

Stéphane Hamel se qualifie d’avant-gardiste. D’ailleurs, il s’est assuré, l’an dernier, que les athlètes espoirs puissent bénéficier de services. «Depuis six mois, nous avons des contacts avec les jeunes qui participeront aux Jeux du Québec, explique-t-il. Nous avons un montant d’argent eux. Nous voulons être plus performants et avoir plus de représentants aux Jeux du Québec. Il faut améliorer notre classement au niveau des régions.»

L’objectif d’Excellence Sports Laval est de supporter les athlètes et entraîneurs lavallois. «On ne donne pas d’argent, mais on offre des services: préparation physique, psychologie sportive, nutrition et physiothérapie», insiste-t-il.

Mission accomplie

Hamel se réjouit quand il voit que les William Émard (gymnastique), Farès Arfa (escrime), Alexis Galarneau (tennis), Taha Baadi (tennis) et Sarah Jodoin-Di Maria (plongeon) ont pu, au fil des ans, bénéficier des services offerts par Excellence Sports Laval. «L’objectif est d’amener nos athlètes et entraîneurs à un niveau supérieur. Nous avons fait le boulot», termine Stéphane Hamel.

La ministre responsable de la région de Laval, Francine Charbonneau, a fait l’annonce de cette aide financière, le 11 octobre, au nom du ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport, Sébastien Proulx. 

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste sport et communauté

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Sports

555
Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
342
Haut de page