Connectez-vous à nous

Cas déclarés: Laval désormais troisième au Québec

lidl opening times today

COVID-19

Cas déclarés: Laval désormais troisième au Québec

Avec un total de 411 personnes infectées, Laval devient la troisième région québécoise comptant le plus de cas enregistrés, derrière Montréal et la Montérégie,  a-t-on appris ce jeudi après-midi.

La région lavalloise dépasse ainsi l’Estrie par seulement sept cas déclarés.

Un sixième décès s’est aussi ajouté aux cinq déjà enregistrés sur l’île Jésus.

Hier, mercredi 1er avril, le directeur national de la Santé publique Horacio Arruda avait affirmé que les cas allaient bientôt «exploser» à Laval lors du point de presse quotidien du gouvernement provincial.

Ce jeudi 2 avril, Laval enregistre effectivement sa deuxième journée avec la plus importante hausse de cas confirmés.

La nouvelle vague de dépistage a permis de détecter 73 nouvelles personnes infectées par la COVID-19 à Laval. Celles-ci s’ajoutent aux 338 personnes signalées le mercredi 1er avril et au premier cas de coronavirus annoncé le 19 mars.

Jusqu’ici, le lundi 30 mars est la journée ayant connu la plus grande augmentation du nombre de cas avec un total de 77 personnes testées positives.

Transmission communautaire

Rappelons que les autorités médicales prévoient une importante transmission communautaire sur l’île Jésus.

Également, le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Laval confirme que sur les  411 cas à Laval, 29 patients sont hospitalisés dont 6 aux soins intensifs.

François Legault

Dans son apparition publique quotidienne, François Legault a demandé aux policiers d’être moins tolérants avec les personnes qui continuent de se rassembler ou les commerces non essentiels demeurant toujours ouverts.

Une amende allant de 1000 $ à 6000 $ peut être donnée à ceux qui ne respectent pas les consignes.

Le premier ministre a aussi annoncé un montant de 287 millions pour bonifier tous les travailleurs de la santé qui sont en contact avec les personnes malades, notamment, les employés des résidences.

Crise dans les résidences

Quatre décès ont eu lieu au Centre d’hébergement de soins de longue durée (CHSLD) de Sainte-Dorothée, situé sur le boulevard Samson, dans l’ouest de l’île Jésus.

On compterait pas moins de 38 personnes testées positives à la COVID-19 dans ce même établissement.

L’autre personne décédée demeurait au Centre d’hébergement La Pinière, une maison de santé située sur la rue Saint-Joseph, dans Saint-Vincent-de-Paul. On compterait neuf personnes testées positives à la COVID-19 dans ce même établissement.

Un troisième CHSLD du territoire, Fernand-Larocque, situé boulevard Lévesque Est, dans Saint-Vincent-de-Paul, compte dorénavant quatre cas de gens infectés.

«Dans tous les cas, nos équipes de prévention et contrôle des infections sont sur place afin de prendre les mesures de protection nécessaires pour les autres résidents ainsi que pour les employés du CISSS», indique Judith Goudreau, porte-parole du CISSS de Laval.

Sur le plan provincial, ce sont 519 des 2500 résidences pour aînés du Québec qui accueillent au moins une personne infectée par la COVID-19.

Test de dépistage

Les personnes qui sont de retour de voyage, ainsi que celles présentant des symptômes de fièvre, toux ou des difficultés respiratoires doivent communiquer au 450 644 4545 au préalable pour prendre rendez-vous.

Deux cliniques de dépistage sont ouvertes 7 jours sur 7 sur l’île Jésus ainsi qu’un service de dépistage à domicile pour les personnes qui ont de la difficulté à se déplacer.

Selon les informations données par le CISSS de Laval, la répartition par groupes d’âge est directement liée aux tests effectués ces dernières semaines.

À ce jour, seulement 6% des cas confirmés touchent des personnes de 20 ans et moins. Pour ce qui est des 20 à 40 ans, on parle de 11% des cas.

«On a plus de cas dans la tranche d’âge allant de 40 à 60 ans, parce que ce sont les personnes qui ont été le plus testées jusqu’à maintenant», explique la porte-parole du CISSS de Laval.

L’établissement compte également à peu près 48 % des cas dans la tranche d’âge de 40 à 60 ans. Et pour les 60 ans et plus, c’est environ 30 % des cas.

Les autorités médicales répètent que toute information personnelle concernant les personnes touchées ne sera pas diffusée pour des raisons légales.

Respecter les consignes

«On n’insistera jamais assez sur le fait de respecter les consignes, commente Jean-Pierre Trépanier, le directeur de la Santé publique à Laval. On ne sort que pour aller chercher de la nourriture et les médicaments ou prendre une marche en respectant les deux mètres. Il est important de conserver un bon état d’esprit.»

Pour contrer la pandémie, le CISSS de Laval rappelle qu’un bon lavage des mains ainsi que de tousser dans le pli du coude demeurent les meilleures mesures à appliquer afin d’éviter la propagation du virus.

Il est aussi primordial de s’abstenir de visiter des personnes vulnérables, notamment les personnes âgées de son entourage.

5518 cas au Québec

Par ailleurs, les autorités déplorent trois nouveaux décès au Québec, portant ce total à 36, ce jeudi 2 avril.

D’autre part, 356 personnes sont hospitalisées, une augmentation de 58 par rapport à la veille.

(Laval 411, Montréal 2642, Montérégie 486, Estrie 404, Mauricie-Centre du Québec 318, Lanaudière 305, Laurentides 290, Capitale Nationale 270, Chaudière-Appalaches 133, Outaouais 75, Abitibi-Témiscamingue 47, Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine 38, Côte-Nord 42, Saguenay-Lac-Saint-Jean 32, Bas-Saint-Laurent 19, Terres-Cries-de-la-Baie-James 3, Nunavik 2, Nord-du-Québec 1.)

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

555
Publicité

Populaires

Nous suivre sur Facebook

Publicité
342
Haut de page