Connectez-vous à nous

Canada-Russie Expérience enrichissante pour Julien Nantel

Hockey

Canada-Russie Expérience enrichissante pour Julien Nantel

HOCKEY JUNIOR. Julien Nantel, qui a réussi à percer l’alignement d’une équipe de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ), a adoré son expérience d’affronter à deux reprises une délégation d’étoiles russes, dans le cadre de la Série Canada-Russie 2015 de la Ligue canadienne de hockey.

Commentaires

Le porte-couleurs des Huskies de Rouyn-Noranda a ressenti de vives émotions de l’accueil réservé par ses partisans lors du premier match disputé à Rouyn-Noranda, le 17 novembre. Il a aussi apprécié que l’entraîneur Dominic Ducharme l’envoie sur la glace comme partant avec ses coéquipiers Jean-Christophe Beaudin, Francis Perron et Jérémy Lauzon.

«Il y avait beaucoup d’ambiance et de bruit. Ça commençait bien le tournoi. Ce sont de beaux souvenirs, malgré notre défaite lors du premier duel», a confié Julien Nantel.

Champions

Artur Lauta a signé le but déterminant en fin de deuxième période et les Russes ont défait la LHJMQ 3 à 2. Deux jours plus tard à Halifax, les étoiles québécoises l’ont emporté 6 à 4.

L’ancien joueur de centre du Rousseau de Laval-Montréal, midget AAA, avait hâte de se comparer aux joueurs de la Russie. «Je voyais les Russes comme des joueurs offensifs. Ils ont bien joué en défensive et le jeu physique était présent. Ça m’a surpris», a-t-il analysé.

Impressionner Hockey Canada

Julien Nantel sait qu’il avait une chance de se faire valoir. Ces deux rencontres étaient la dernière chance pour lui de convaincre les dirigeants de Hockey Canada qu’il méritait une place au camp d’Équipe Canada junior.

«Je ne sais pas si je me suis fait remarquer pour être choisi. Ça dépend de ce que les entraîneurs de Hockey Canada recherchent. J’ai livré la marchandise lors de ces deux rencontres en apportant de l’énergie, du jeu physique et en brillant en défensive», a mentionné le hockeyeur de 19 ans qui a terminé avec une fiche de + 3.

Ce dernier faisait partie de la première unité en infériorité numérique. «Les Russes n’ont pas compté en supériorité numérique lorsque j’étais sur la glace», a-t-il ajouté avec fierté.

Il s’amuse devant sa famille

Par ailleurs, l’attaquant lavallois a connu une excellente sortie contre l’Armada de Blainville-Boisbriand, enfilant un doublé dans la victoire de 5 à 1 des Huskies, le 21 novembre. Nantel s’est amusé devant parents et amis massés dans les gradins du Centre d’excellence Sports Rousseau de Boisbriand.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste sport et communauté

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Hockey

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page