Connectez-vous à nous

Campagne de paniers de Noël débutée plus tôt

Actualités

Campagne de paniers de Noël débutée plus tôt

Depuis le 1er novembre, le Centre de bénévolat et moisson Laval a convaincu 250 entreprises de participer à la 34e campagne de paniers de Noël, espérant en sensibiliser une cinquantaine d’autres alors qu’on amorcera bientôt la collecte de denrées et d’argent auprès des citoyens dans 18 marchés d’alimentation et restaurants Tim Hortons du territoire lavallois.

L’objectif est de récolter 200 000 kg de denrées et 250 000 $ en argent pour distribuer un panier de victuailles à 2000 familles le dimanche 23 décembre, tout juste avant le réveillon de Noël.

«Nous avons identifié nos besoins en cours d’année afin de renflouer notre banque alimentaire et nos paniers de Noël, confie Caroline Malette, Caroline Malette, directrice à l’administration du Centre de bénévolat et moisson Laval. L’argent servira à acheter des denrées périssables comme la dinde, le jambon et des produits laitiers.»

Ayant besoin d’une équipe de 800 bénévoles pour assurer le bon déroulement de la campagne, l’organisme cherche actuellement centaine de citoyens désirant s’impliquer dans l’aventure. Ce sont 400 d’entre eux qui distribueront les paniers le moment venu.

«L’arrivée hâtive de la neige et du froid nous a aidés à bien démarrer notre campagne de paniers de Noël.»

 – Caroline Malette, directrice au Centre de bénévolat et moisson Laval

Toujours possible

Quand aux familles qui recevront ces dons, elles ont pour la plupart été déjà choisies, quoiqu’il reste encore une centaine de places à combler. Les personnes désirant faire une demande doivent se rendre au Centre situé au 1870, rue Michelin, dans le secteur industriel de l’extrémité nord de Chomedey.

«Les gens doivent apporter avec eux une preuve de résidence et de revenus», précise Mme Malette.

Nouveauté

Ces prochains jours, une vidéo sera diffusée sur le Web et les réseaux sociaux afin de rejoindre le plus grand nombre de personnes possible.

«Dans un effort environnemental, on essaie de diminuer la sollicitation papier, de souligner Caroline Malette. Nous avons besoin de dons à l’année longue pour notre banque alimentaire, mais particulièrement à cette période-ci de l’année.»

En 2017, 210 tonnes de denrées avaient été amassées au fil des mois, dont 60 tonnes sont allées directement dans les paniers de Noël, alors que la balance a servie pour la banque alimentaire;

Notons finalement que la réserve permet d’aider une centaine de familles par semaine avec des dépannages alimentaires d’urgence à 75 organismes accrédités et 42 écoles et pavillons.

Commentaires

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page