Connectez-vous à nous

Bonne participation au grand spectacle du 31 décembre

Culture

Bonne participation au grand spectacle du 31 décembre

Hier, plus de 3000 personnes se sont déhanchées au son de «Satisfaction», quand les Porn Flakes, flanqués de Rémi Chassé, Yann Perreau et Lulu Hughes ont donné le coup d’envoi au grand spectacle du 31 décembre, présenté au Centropolis, sur une avenue Pierre-Péladeau spécialement fermée pour l’occasion.

Commentaires

Ce choix musical de départ était judicieux puisque la pièce-culte des Rolling Stones trônait au haut des palmarès quand la ville de Laval a été fondée il y a 50 ans.

Aussitôt la fête lancée, Alex Nevsky a aligné les principaux titres de son album Himalaya mon amour, avant d’aller poursuivre sa Saint-Sylvestre sur une scène de Montréal, pendant que Rémi Chassé prenait sa relève, livrant solidement Une armée dans ma voix, son premier succès, et Are You Gonna Be My Girl, de Jet.

«Malgré le froid, les gens étaient d’humeur joyeuse, ils dansaient et chantaient sans arrêt. L’ambiance était vraiment festive», de souligner Nathalie Lepage, directrice des communications de la Corporation des célébrations 2015, dont ce rendez-vous du 31 décembre sur la Place du 50e était le premier grand événement public.

Vers les feux

Yann Perreau a eu une soirée occupée, lui qui a suivi Rémi Chassé avec un pot-pourri de ses chansons et d’un morceau des Black Keys, avant de devenir le partenaire d’un soir de Jacques Alphonse Doucet du groupe Radio Radio, Gabriel Louis Bernard Malenfant étant absent pour interpréter notamment Ej Feel Zoo et Dans mon jacuzzi.

Pour sa part, Lulu Hughes était en voix, chantant Respect, d’Aretha Franklin, en plus de It’s Only Love et A Whole Lotta Love, de Led Zeppelin, en compagnie de Rémi Chassé.

Loco Locass s’est ensuite imposé en scandant autant son rap que celui des Beastie Boys, pour céder la place à nul autre que DJ Champion et son Alive Again, le tout avant d’enchaîner le décompte de minuit du nouvel an. La firme Fiatlux-Ampleman en a alors fait voir de toutes les couleurs avec des feux d’artifice de proximité, eux qui étaient installés dans le stationnement du cinéma Colossus.

En clôture, DJ Champion est revenu donner de l’énergie au public avec son No Heaven, rejoint ensuite par l’ensemble des artistes pour entonner le Highway to Hell (AC/DC) final.

Notons que la foule avait d’abord été réchauffée par un DJ Francis fort efficace, en présence du maire de Laval, Marc Demers, qui était accompagné de membres du conseil municipal, et de représentants des différents services de la Ville de Laval.

Ces prochains mois, les Lavallois seront conviés à plus d’une centaine d’activités, parmi lesquelles des représentations publiques de l’Orchestre symphonique de Laval ainsi que des Cowboys Fringants, mais aussi des lectures publiques, créations et expositions d’oeuvres d’art ou encore différentes manifestations sportives à large échelle.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Culture

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page