Connectez-vous à nous

Bain de foule de Justin Trudeau à Laval

Actualités

Bain de foule de Justin Trudeau à Laval

POLITIQUE. Entouré de plusieurs candidats, dont les quatre de la région de Laval, le chef du Parti libéral du Canada (PLC), Justin Trudeau, a pris un bain de foule, ce soir, au Château Royal devant plus de 400 militants bruyants.

Commentaires

L’allocution du chef devant ses militants a été interrompue par une femme qui voulait entendre sa position sur les changements climatiques.

«Je suis au beau milieu de quelque chose», a lancé M. Trudeau après avoir laissé la militante parler pendant quelques secondes sous des huées.

«Les jeunes qui veulent s’impliquer, c’est bon, et l’environnement c’est extrêmement important», a renchéri Trudeau, avant de s’en prendre à Stephen Harper sur les questions environnementales.

La jeune femme était accompagnée par trois autres personnes, dont une brandissait une pancarte sur laquelle était écrit: «Sortons des sables bitumineux».

Récession

«La récession confirmée ce matin par Statistique Canada n’est pas une surprise pour personne, sauf peut-être pour Stephen Harper, qui a travaillé fort pour se convaincre et convaincre les Canadiens du contraire. Ils savent que l’approche de Stephen Harper les laisse tomber et qu’il est temps d’avoir un gouvernement qui fait les choses différemment», a dit Trudeau sous les cris de ses partisans.

Ce dernier a souligné que le Canada était le seul pays du G7 en récession. Il a accusé Stephen Harper d’avoir laissé tomber la classe moyenne. «Il est plus préoccupé à garder son emploi qu’à vous en trouver un», a-t-il insisté devant ses troupes, qui scandaient son nom. 

Changement

Comme c’est le cas depuis le début de la campagne, M. Trudeau a martelé son slogan: le changement. Il a affirmé que Thomas Mulcair ne proposait qu’une gestion du pays semblable à celle de Stephen Harper.

«On ne peut pas s’attendre à des résultats différents en répétant les mêmes erreurs. Puisqu’il cherche l’équilibre immédiatement, il va devoir revenir sur toutes les promesses qu’il a faites aux Canadiens.»

Un bon tonique

Eva Nassif, qui vient de gagner l’investiture du Parti libéral dans Vimy, croit que la venue du chef permettra de gonfler ses troupes.

«Nous voulons montrer aux Lavallois que les libéraux, avec Justin Trudeau, sont prêts au changement. Nous avons beaucoup de famille et nous allons augmenter les allocations familiales», a promis la candidate de Vimy.

«La présence de notre chef, dynamique et convainquant,  continue de stimuler notre goût de la victoire le 19 octobre prochain», a ajouté Angelo Iacono, candidat dans Alfred-Pelland.

«Nous voulons aider les familles à faible revenu en baissant les impôts pour dépenser plus d’argent. Il faut redonner à la classe moyenne. Avec le Parti libéral au pouvoir, nous allons rétablir l’économie et nous pourrons le faire avec les familles», a conclu M. Iacono.

Bien entendu, le chef a présenté les candidats de la région, Eva Nassif (Vimy), Yves Robillard (Marc-Aurèle-Fortin), Faycal El Khoury (Laval-Les Îles) et Angelo Iacono (Alfred-Pellan).

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste sport et communauté

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page