Connectez-vous à nous

Altercation violente

lidl opening times today

Faits divers

Altercation violente

Une vidéo circule depuis l’après-midi du 28 décembre sur les réseaux sociaux, montrant un agent du Service de police de Laval (SPL) cogner de sa tête un individu qu’il tente d’intercepter après une tentative d’introduction par effraction dans le secteur du boulevard Cartier et de la 73e Avenue, dans Chomedey.

C’est à 15h30 que le 911 a été contacté alors qu’on rapportait que trois individus tentaient de s’introduire dans un bâtiment.

À son arrivée sur les lieux, le duo de patrouilleurs a effectivement repéré le trio de malfaiteurs, avant que deux d’entre eux ne prennent la fuite à pied.

Dans une intervention à haut risque, ne sachant encore si on avait affaire à des hommes armés ou non, la coéquipière du policier que l’on voit sur la vidéo a couru derrière les  complices de l’autre suspect qui, lui, est demeuré sur place.

Pendant que l’agent commençait à le menotter, cet individu a réussi à se déprendre pour s’emparer des bracelets en métal afin de s’en servir comme poing américain. En se protégeant, le patrouilleur a été blessé sérieusement à la main gauche et n’a eu pour seul recours que de se servir de sa tête pour asséner un solide coup au visage du délinquant, suivi d’un coup de poing et d’une diversion du genou pour le faire chuter visage contre le sol, finissant par lui passer les menottes de sa seule main valide.

«Le policier sera en congé de travail pour une semaine et reviendra pour des travaux légers en raison de la gravité de sa blessure, affirme la sergente Geneviève Major, porte-parole de la Police de Laval. Tous connus de nos services pour des délits en semblable matières, les trois individus ont été arrêtés et restent détenus.»

La plupart des suspects sont âgés de 20 à 21 ans. Celui qui a été frappé au visage a été transporté en centre hospitalier pour y soigner des lacérations subies au visage.

Commentaires

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

1 commentaire

1 commentaire

  1. MICHEL Beaudoin

    30 décembre 2018 à 8 h 44 min

    Dans la vidéo j’aimerais bien savoir qui sont les 2 twits qui disent » NON FRAPPE-LÉ PAS » Le policier vient de se faire frapper mais il ne doit pas risposter, utiliser la force nécessaire pour maîtriser le suspect. Beau raisonnement (pour ne pas dire résonnement).

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Faits divers

555
Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
342
Haut de page