Connectez-vous à nous

Deux arrestations pour trafic de stupéfiants

lidl opening times today

Actualités

Deux arrestations pour trafic de stupéfiants

Deux enquêtes récentes du Service de police de Laval (SPL) ont mené à des arrestations d’individus ayant des antécédents judiciaires et qui s’adonnaient à des activités illicites en matière de drogue, soit une plantation et de la vente sur rue.

Le premier dossier remonte à une information reçue le 10 juin et concernant une anomalie reliée à une résidence dans le secteur de Sainte-Rose.

En se rendant à cette adresse, les agents du SPL ont découvert une importante plantation de cannabis.

En tout, trois perquisitions se sont déroulées dans le cadre de cette opération, à une adresse située à Sainte-Marthe-sur-le-Lac et dans un véhicule, tous deux impliqués dans l’affaire.

Les enquêteurs ont arrêté un individu de 35 ans dont on désire garder l’identité secrète jusqu’à cette étape du dossier. Il devrait minimalement faire face à des accusations de production et possession de stupéfiants dans le but d’en faire le trafic.

Lors des saisies, les policiers ont mis la main sur pas moins de 9858 grammes de cannabis en cocottes, soit près d’un kilo, en plus de 78 plants et 74 boutures de marijuana, quelque 0,3 gramme de cocaïne, une bonne centaine de comprimés d’une drogue de synthèse appelée MDMA, ainsi que 14 500 $ en argent comptant.

Notons que le tout s’est déroulé dans le cadre du programme gouvernemental Accès cannabis appliqué notamment par le SPL depuis 2018.

Bagarre et hasard

Dans la soirée du 26 juin, vers 22h, c’est un appel au 911 témoignant d’une dispute violente près du boulevard Saint-Martin Ouest et de la rue McNamara qui a résulté en une interception fructueuse pour des patrouilleurs du SPL.

Dès qu’ils sont arrivés sur place, les policiers ont entendu les versions des deux belligérants à qui ils ont demandé de décliner leur identité.

L’un d’eux ayant donné une fausse information sur sa personne, les policiers l’ont arrêté pour entrave au travail d’un agent de la paix, ce qui leur a permis de trouver sur lui des papiers qui l’ont identifié.

En fouillant le sac à dos de cet homme de 26 ans, les patrouilleurs ont fait main basse sur une balance, la somme de 1700 $ en argent comptant et plusieurs types de stupéfiants: 1935 comprimés de drogue de synthèse Xanax, 355 de méthamphétamine et 81 de clonazepam (médicament utilisé pour combattre l’anxiété ou aider à dormir), 102 grammes de cocaïne, 11,8g de MDMA et 1g d’amphétamine, 1 millilitre d’antidote naloxone, ainsi qu’une soixantaine de comprimés d’une drogue encore non identifiée.

Connu des services policiers, Samuel Demers devait également comparaître au palais de justice de Laval, accusé de possession de stupéfiants dans le but d’en faire le trafic.

Commentaires

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

555
Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Publicité
342
Haut de page