Connectez-vous à nous

95 cas déclarés: la Cité-de-la-Santé se dit prête au défi

lidl opening times today

COVID-19

95 cas déclarés: la Cité-de-la-Santé se dit prête au défi

Alors que le nombre de cas déclarés à Laval atteint désormais 95, le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Laval confirme que l’Hôpital de la Cité-de-la-Santé a pris les dispositions nécessaires pour accueillir les patients infectés par la COVID-19.

Les autorités médicales ont encore répété que toute information personnelle concernant les personnes touchées ne sera pas diffusée pour des raisons légales.

Depuis plusieurs semaines, de nombreuses équipes du CISSS de Laval travaillent en collaboration avec les partenaires du réseau de la santé et des services sociaux afin d’organiser des unités de soins isolées pour faire face à cette pandémie.

Pour le moment, sur les 95 cas de Laval, 4 sont hospitalisés ailleurs dans la province.

«On sait qu’il y a d’autres personnes qui habitent le territoire de Laval et qui sont hospitalisés ailleurs, explique Jean-Pierre Trépanier, directeur de la Santé publique à Laval. On a dégagé les places nécessaires à la Cite-de-la-Santé pour accueillir les patients qui seront possiblement malades.»

Toutefois, d’autres unités à la Cité-de-la-Santé demeureront en opération pour assurer une qualité de soins pour la population ayant d’autres problèmes de santé.

12 de plus

Les tests en clinique de dépistage ont permis de détecter 12 nouvelles personnes infectées par la COVID-19 sur l’île Jésus.

Celles-ci s’ajoutent aux 83 personnes signalées le mercredi 25 mars et au premier cas de coronavirus annoncé le 19 mars.

Dans son point de presse du jeudi 26 mars, François Legault a confirmé qu’il y a 106 personnes hospitalisées et 43 aux soins intensifs.

Le premier ministre a aussi demandé aux propriétaires d’être compréhensifs envers les locataires sans emploi qui auront à payer leur loyer le 1er avril.

Au Québec, le décompte a grimpé à 1629 cas confirmés, dont 8 décès et 1 personne guérie. Du total de personnes infectées dans la province, 46 seraient des travailleurs de la santé.

Test de dépistage à Laval

Depuis le 23 mars, les deux cliniques de dépistage du CISSS de Laval ont réalisé un 2013 tests de dépistage.

Pendant les trois premiers jours du fonctionnement de la première clinique, pas moins de 324 personnes avaient été testées.

Rappelons que le mercredi 18 mars, le CISSS de Laval avait confirmé l’ouverture d’une deuxième clinique de dépistage à Laval.

Cette seconde clinique de prélèvements à la COVID-19 avait ouvert ses portes le jeudi 19 mars. Elle reçoit seulement la clientèle âgée de huit (8) ans et plus.

«On va garder le personnel adéquat pour faire passer les tests aux enfants dans la première clinique qu’on a ouvert le 16 mars», affirme Pierre-Yves Séguin, porte-parole du CISSS de Laval.

Les deux cliniques comptent une entrée exclusive et elles vont demeurer ouvertes tous les jours: la première de 9h à 21h et l’autre 8h à 20h.

Cliniques à domicile

«On a mis en place des cliniques à domicile pour les personnes qui ne peuvent pas se déplacer, ajoute M. Trépanier. On ouvrira d’autres cliniques au besoin à Laval pour répondre à la demande.»

Le CISSS de Laval assure qu’il fait un suivi de l’état de santé quotidien de tous les cas rapportés sur son territoire.

Grâce aux enquêtes épidémiologiques, l’organisme a aussi communiqué avec les citoyens qui auraient pu être en contact avec les personnes contagieuses pour leur demander de se mettre en isolement préventif.

Sur rendez-vous

Soulignons de nouveau que, désormais, tout Lavallois revenant de l’étranger et qui suspecte avoir des symptômes, soit de la fièvre, toux ou des difficultés respiratoires, doit passer un test.

«Je tiens tout d’abord à rappeler que la clinique de dépistage est accessible seulement sur rendez-vous, explique M. Séguin. Dans un premier temps, les personnes qui sont de retour de voyage et présentent des symptômes de fièvre, toux ou des difficultés respiratoires doivent communiquer au 450 644 4545 au préalable.»

Selon l’évaluation qui sera effectuée, l’usager sera dirigé vers la clinique de dépistage appropriée. Les résultats seront communiqués aux usagers en moins de 72 heures.

Isolement obligatoire

Avec le retour des voyageurs qui passent l’hiver en Floride (snowbirds), le gouvernement fédéral demande désormais l’isolement obligatoire des voyageurs entrant au Canada.

La ministre de la Santé, Patty Hajdu, a annoncé le 26 mars l’adoption d’un décret d’urgence en vertu de la Loi sur la mise en quarantaine.

Le décret sera entièrement mis en œuvre par l’Agence des services frontaliers du Canada aux points d’entrée d’ici minuit, le jeudi 26 mars.

Un individu reconnu coupable pourrait être passible d’une amende pouvant aller jusqu’à 750 000 $ et/ou d’un emprisonnement maximal de 6 mois. Quelqu’un contrevenant intentionnellement ou par insouciance à cette loi ou aux règlements, encourt une amende maximale de 1 000 000 $ et/ou un emprisonnement maximal de 3 ans.

Respecter les consignes

«On n’insistera jamais assez sur le fait de respecter les consignes, commente le directeur de la Santé publique à Laval. On ne sort que pour aller chercher de la nourriture et les médicaments ou prendre une marche en respectant les deux mètres. Il est important de conserver un bon état d’esprit.»

Le lundi 23 mars, le premier ministre François Legault a annoncé la fermeture de tous les commerces non essentiels, notamment les entreprises pouvant fonctionner par télétravail, sans devoir maintenir une présence physique à un siège social pour poursuivre ses opérations.

Par ailleurs, le premier ministre a répété à toutes les personnes âgées de 70 ans de rester à la maison et sortir uniquement accompagnés pour aller se procurer de la nourriture et des médicaments.

Visites suspendues

Jusqu’à nouvel ordre, les visites aux patients et résidents dans les centres hospitaliers et centres d’hébergement de soins de longue durée (CHSLD) sont suspendus.

De leur côté, les Centre de protection de l’enfance et la jeunesse, Centre de réadaptation en dépendance et Centre de réadaptation en déficience intellectuelle et en troubles du spectre de l’autisme ne reçoivent plus de visiteurs.

Également, le centre de prélèvements à Laval ne prend plus de patient sans rendez-vous.

En pédiatrie, un seul parent est dorénavant autorisé à accompagner son enfant. Des exceptions pourraient cependant être faites, tout en prenant des mesures de prévention additionnelles, afin de réduire au maximum les risques.

Se laver les mains!

Pour contrer la pandémie, le CISSS de Laval rappelle qu’un bon lavage des mains ainsi que de tousser dans le pli du coude demeurent les meilleures mesures à appliquer afin d’éviter la propagation du virus.

Il est aussi recommandé de s’abstenir de visiter des personnes vulnérables, notamment les gens âgés de son entourage.

Portrait provincial

(Laval 95, Montréal 782, Estrie 189, Montérégie 167, Capitale Nationale 103, Lanaudière 72, Laurentides 61, Chaudière-Appalaches 58, Mauricie-Centre du Québec 49, Outaouais 16, Saguenay-Lac-Saint-Jean 11, Abitibi-Témiscamingue 11, Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine 7, Bas-Saint-Laurent 6, Côte-Nord 3, Nord-du-Québec 1.)

 

 

1 commentaire

1 commentaire

Répondre

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

555
Publicité

Populaires

Nous suivre sur Facebook

Publicité
342
Haut de page