Connectez-vous à nous

70 000 personnes sont venues célébrer au Centre de la nature

Actualités

70 000 personnes sont venues célébrer au Centre de la nature

FÊTE NATIONALE. Ils étaient quelque 70 000 personnes à venir célébrer en musique la Fête nationale, samedi soir, dans la vallée du Centre de la nature avec Ariane Moffatt, Louis-Jean Cormier, Marie-Pierre Arthur, Clémence DesRochers, Marie Carmen, Nanette Workman, Philippe Brach, Matt Holubowski, Alexe Gaudreault, Alaclair Ensemble et Marie-Michèle Desrosiers.

Commentaires

Cette dernière, qui n’était pas annoncée au programme, a créé la surprise en rejoignant sur scène Marie-Pierre et Louis-Jean, alors qu’ils interprétaient Harmonie du soir à Châteauguay en hommage à Beau Dommage.

Puis, la chanteuse soliste de ce groupe culte des années 70 a enchaîné avec la merveilleuse ballade J’ai oublié le jour, tirée de l’album Où est passée la noce, paru en 1975.

Le clin d’œil aux grands groupes ayant marqué le Québec s’est notamment poursuivi avec Julie des Colocs, interprétée par Philippe Brach, et Harmonium du groupe du même nom qu’ont fait revivre, le temps d’une chanson, les 140 voix des Petits chanteurs de Laval.

Nanette Workman (Danser danser et Lady Marmalade), Marie Carmen (Entre l’ombre et la lumière, J’veux d’la tendresse et L’aigle noir) et Clémence DesRochers (Je ferai un jardin et La vie de factrie) ont également repris de grands succès au plus grands plaisir de tous.

Un grand retour

«C’était assez exceptionnel de la voir sur scène», a notamment fait remarquer la metteure en scène du spectacle, Émilie Laforest, en parlant de notre Clémence nationale, qui avait officiellement tiré sa révérence deux mois plus tôt, à l’âge de 83 ans.

Celle-ci a d’ailleurs profité de la présence d’Ariane Moffatt au piano pour interpréter Maman, un de ses récents poèmes mis en musique il y a quelques années par Ariane. Un duo qui a donné lieu à un moment particulièrement touchant.

Comme le veut la tradition, ce spectacle, placé sous la direction musicale d’Alex McMahon, s’est terminé avec le traditionnel feu d’artifices qui a pétaradé et illuminé le ciel lavallois sur la musique électrisante du groupe Valaire, venu clore la soirée.

Cette dernière, qui n’était pas annoncée au programme, a créé la surprise en rejoignant sur scène Marie-Pierre et Louis-Jean, alors qu’ils interprétaient Harmonie du soir à Châteauguay en hommage à Beau Dommage.

La Ville a évalué à 70 000 personnes la foule venue célébrer la Fête nationale au Centre de la nature, hier soir.La Ville a évalué à 70 000 personnes la foule venue célébrer la Fête nationale au Centre de la nature, hier soir.  ©Photo – Photo TC Media – Mario Beauregard

Puis, la chanteuse soliste de ce groupe culte des années 70 a enchaîné avec la merveilleuse ballade J’ai oublié le jour, tirée de l’album Où est passée la noce, paru en 1975.

Le clin d’œil aux grands groupes ayant marqué le Québec s’est notamment poursuivi avec Julie des Colocs, interprétée par Philippe Brach, et Harmonium du groupe du même nom qu’ont fait revivre, le temps d’une chanson, les 140 voix des Petits chanteurs de Laval.

Nanette Workman (Danser danser et Lady Marmalade), Marie Carmen (Entre l’ombre et la lumière, J’veux d’la tendresse et L’aigle noir) et Clémence DesRochers (Je ferai un jardin et La vie de factrie) ont également repris de grands succès au plus grands plaisir de tous.

Marie Carmen a interprété "Entre lMarie Carmen a interprété « Entre l’ombre et la lumière » avec Ariane Moffatt, Marie-Pierre Arthur et Karine Pion, la choriste du band.  ©Photo – Photo TC Media – Mario Beauregard

Un grand retour

«C’était assez exceptionnel de la voir sur scène», a notamment fait remarquer la metteure en scène du spectacle, Émilie Laforest, en parlant de notre Clémence nationale, qui avait officiellement tiré sa révérence deux mois plus tôt, à l’âge de 83 ans.

Âgée de 83 ans, Clémence Desrochers y est allée de trois chansons dont lÂgée de 83 ans, Clémence Desrochers y est allée de trois chansons dont l’incontournable « Je ferai un jardin ».  ©Photo – Photo TC Media – Mario Beauregard

Celle-ci a d’ailleurs profité de la présence d’Ariane Moffatt au piano pour interpréter Maman, un de ses récents poèmes mis en musique il y a quelques années par Ariane. Un duo qui a donné lieu à un moment particulièrement touchant.

Le duo formé de Clémence DesRochers et Ariane Moffatt a donné lieu à un moment particulièrement touchant.Le duo formé de Clémence DesRochers et Ariane Moffatt a donné lieu à un moment particulièrement touchant.  ©Photo – Photo TC Media – Mario Beauregard

Comme le veut la tradition, ce spectacle, placé sous la direction musicale d’Alex McMahon, s’est terminé avec le traditionnel feu d’artifices qui a pétaradé et illuminé le ciel lavallois sur la musique électrisante du groupe Valaire, venu clore la soirée.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste à l'économie et la politique municipale , Stéphane.st-amour@2m.media , 450-667-4360 poste : 3523

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page