Connectez-vous à nous
inflammation

COVID-19

6,7 M$ pour freiner l’inflammation chez les patients atteints de la COVID-19

Le gouvernement du Canada a annoncé une contribution d’un maximum de 6,7 M$ à Arch Biopartners afin de faire progresser le développement d’un traitement conçu pour freiner l’inflammation des organes chez les patients gravement atteints par la COVID-19.

Celui-ci se nomme le Metablok et vise surtout l’inflammation des poumons, du foie et des reins, tout en pouvant alléger les complications dans les cas plus graves.

Ce financement aidera l’entreprise canadienne à poursuivre la mise au point de son traitement en le soumettant aux essais cliniques de phase II sous l’autorisation de Santé Canada.

Il aidera aussi Arch Biopartners à définir les doses optimales, effectuer les contrôles chimiques et les contrôles de fabrication du médicament en vue de son approbation, ainsi qu’à se préparer aux essais de phase III.

«Une fois qu’il aura été approuvé, ce traitement pourrait devenir un moyen important de sauver des vies, d’améliorer la santé à long terme et de réduire la pression sur le système de santé du Canada», a mentionné Navdeep Bains, ministre de l’Innovation, en justifiant ce financement.

Notons également que cette contribution s’inscrit dans le Plan canadien de mobilisation des sciences pour lutter contre la COVID-19 qui a été annoncé le 23 mars. (N.P./IJL)

Commentaires

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Populaires

Facebook

Publicité
Haut de page