Connectez-vous à nous
coronavirus COVID-19
En ce moment, 89 employés du Centre intégré de santé et de services sociaux de Laval sont absents du travail en raison du coronavirus. C’est autant que la veille. (Photo gracieuseté)

COVID-19

627 cas actifs de COVID-19 à Laval

En ce Jour de deuil du mercredi 28 avril, Laval cumule désormais 29 531 cas déclarés de COVID-19, représentant un taux de contamination de 6613 cas par tranche de 100 000 habitants, d’un bout à l’autre de l’île Jésus.

La région a ajouté 67 personnes supplémentaires atteintes du coronavirus en 24 heures, dont 627 sont des cas actifs, soit 17 de moins que la veille.

De ces personnes malades de la COVID-19 actuellement à Laval, 44 (-2 en 24 heures) sont hospitalisées, dont 18 aux soins intensifs.

Laval connaît ainsi une proportion de 140 cas actifs par 100 000 personnes.

Heureusement, la région ne déplore aucun décès depuis une semaine, alors que Laval a connu un total de 898 décès liés à la COVID-19 à ce jour.

Par chance cependant, 28 006 citoyennes et citoyens se sont rétablies de la COVID-19 depuis mars, dont 84 ces 24 dernières heures.

Tour de l’île

En ce moment, Chomedey compte 187 cas actifs, après une baisse encourageante de 5 à ce chapitre, pour un taux de 196 cas actifs par 100 000 habitants.

On y recense dorénavant 7524 cas validés (23 de plus qu’hier), un ratio de gens testés positifs qui a augmenté de 7897 cas par 100 000 habitants.

Fabreville-Est et Sainte-Rose ne sont pas épargnés par cette troisième vague, la hausse de personnes infectées inquiète aussi, avec maintenant un bilan de 4338 citoyens affectés (10 autres cas en 24 heures), soit 5734 cas par 100 000 habitants.

Le secteur 5 voit ses cas actifs diminuer de 2 en 24 heures, recensant 113 gens qui y sont atteints du coronavirus ce mercredi 28 avril, ce qui équivaut à un taux de 149 cas actifs par 100 000 personnes.

Duvernay, Saint-Vincent-de-Paul et Saint-François connaissent une recrudescence du coronavirus depuis quelques semaines, comptant dorénavant 4597 personnes testées positives (9 cas depuis hier), soit un ratio de 7291 cas par 100 000 habitants.

L’est de Laval dénombre 102 actifs depuis hier, en diminution de 6 depuis 24 heures, pour un taux de 162 cas actifs par 100 000 individus.

Autres quartiers

Sainte-Dorothée, Laval-Ouest, Les Îles-Laval et Fabreville-Ouest demeurent le secteur comptabilisant le moins de cas actifs avec 62, après une faible diminution de 1 en 24 heures, ce qui représente un ratio de 90 cas actifs par 100 000 habitants.

On y dénombre désormais 4254 personnes infectées à la COVID-19 (9 de plus depuis hier), soit 6151 cas validés par 100 000 habitants jusqu’ici.

Pendant la même séquence, Vimont et Auteuil additionnent 6 tests positifs depuis hier, alors qu’on y atteint les 3677 cas confirmés de COVID-19, une proportion de 5819 cas par 100 000 personnes.

Les cas actifs y ont aussi diminué depuis hier (-4), pointant à 85 en ce moment, une proportion de 135 gens malades du coronavirus par 100 000 résidents.

Finalement, les quartiers Pont-Viau, Renaud-Coursol et Laval-des-Rapides sont moins affectés depuis quelque temps, on y atteint les 77 cas actifs de COVID-19, un taux d’infection de 96 cas actifs par 100 000 habitants, et ce, malgré une mince augmentation d’un seul cas actifs depuis le mardi 27 avril.

Le secteur 2 enregistre maintenant un total de 5097 tests positifs (10 supplémentaires en 24 heures), soit 6352 cas par 100 000 habitants.

Mode de calcul

Ces données ont été rendues disponibles par la Direction de santé publique de Laval dans l’avant-midi du mercredi 28 avril.

Prendre note que tel qu’indiqué sur le site Web du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Laval, ces chiffres par secteur incluent l’ensemble des cas des citoyens testés positifs à la COVID-19, qu’ils résident dans des milieux fermés ou ailleurs dans la communauté.

Les milieux fermés incluent des milieux de vie comme les centres d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD), les résidences privées pour aînés (RPA), les ressources intermédiaires (RI), ainsi que les centres correctionnels.

Également, les données présentées sont calculées en fonction du lieu de résidence. Le CISSS tarde à déterminer le foyer de 44 cas jusqu’ici, dont un seul demeure actif.

Commentaires

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Publicité

Populaires

Facebook

Publicité
Haut de page