Connectez-vous à nous

4,25 M$ pour des autobus électriques avec prolongateur d’autonomie

Actualités

4,25 M$ pour des autobus électriques avec prolongateur d’autonomie

TRANSPORT. Le gouvernement provincial a attribué une aide financière de 4,25 M$ à l’entreprise TM4 inc., le 22 juin, pour concevoir un système de propulsion rechargeable pour véhicules lourds, soit un système électrique avec prolongateur d’autonomie.

Commentaires

C’est aux installations de la Société de transport de Laval (STL) que Pierre Arcand, ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles, a fait l’annonce de ce projet pilote, de près de 9 M$ qui permettra une réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) de 51 t éq. CO2.

«C’est une première au Québec. Ce projet novateur est financé par le Fonds vert, dans le cadre du programme Technoclimat découlant du Plan d’action 2013-2020 sur les changements climatiques, mentionne Pierre Arcand. Notre gouvernement a la ferme intention d’affirmer son leadership en matière d’électrification des transports au Québec.»

M. Arcand a indiqué que son gouvernement a pris l’engagement de multiplier le nombre de véhicules hybrides et rechargeables au Québec ainsi que les investissements et les emplois dans cette industrie.

À la suite du projet, le déploiement sur cinq ans d’une telle technologie dans le réseau québécois des autobus urbains permettrait une réduction des GES de 20 730 t éq. CO2, soit l’équivalent de retirer annuellement 1400 véhicules légers de nos routes.

TM4, une entreprise québécoise, s’est associée à Cummins, un fabricant mondial de moteurs diesel pour permettre à la STL d’utiliser les deux autobus dotés de la technologie développée.

Flotte électrifiée d’ici 2023

David De Cotis, président du conseil d’administration de la STL, affirme que dans l’optique d’électrifier son parc d’autobus, la STL testera deux autobus électriques avec prolongateur d’autonomie dès l’automne. Une borne de recharge sera installée à la proximité du métro Cartier. «Ce projet pilote de 18 mois au coût de 8,5 M$ permettra d’accueillir les connaissances de cette technologie-là afin qu’un jour, nous puissions changer notre flotte pour qu’elle soit électrifiée d’ici 2023. Nous espérons avoir entre 8 à 15 autobus électriques d’ici 2020. Par la suite, nous voulons acheter seulement des autobus électriques.»

Le maire Marc Demers a qualifié la STL de «leader en électrification» depuis 2012. «La STL a testé plusieurs technologies de propulsion électrique sur le territoire de Laval. Le Plan d’électrification des transports de la STL est en droite ligne avec le Plan stratégique de la Ville quant à l’objectif de réduction des gaz à effet de serre (GES) sur le territoire. Ce projet révèle, encore une fois, l’esprit innovateur qui caractérise la STL.»

Chef de fil

TM4 inc. conçoit et commercialise des systèmes de propulsion électrique, incluant des moteurs électriques, générateurs, onduleurs et contrôleurs. La plupart des autobus achetés par les sociétés de transport du Québec sont des autobus hybrides non rechargeables. La motorisation hybride est fabriquée aux États-Unis.

«Le nouveau système de propulsion hybride permettra la recharge rapide, en cinq ou six minutes, du véhicule durant son parcours», assure Robert Baril, directeur général de TM4. Nous visons à offrir un système pouvant atteindre un minimum 35 km d’autonomie électrique et à profiter d’une infrastructure de charge rapide en moins de 5 min avec une puissance de 450 KW. Le prolongateur d’autonomie offre une tranquillité d’esprit et une flexibilité significative pour les sociétés de transport comme la STL, qui planifie ses trajets d’autobus avec de l’interlignage.»

M. Baril affirme que le fruit de ce travail collaboratif entre la STL, Cummins, Hydro-Québec et TM4 permettra aux sociétés de transport d’électrifier progressivement leur flotte grâce à un système flexible de grande efficacité. «Le mariage parfait entre le savoir-faire et les composants de Cummins et TM4 procure un système hautement compétitif offrant une économie de plus de 50 % de carburant», conclut-il.

Pierre Arcand, ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles a annoncé un investissement de 4,5 M$.
Pierre Arcand, ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles a annoncé un investissement de 4,5 M$.  ©Photo – Sylvain Lamarre

C’est aux installations de la Société de transport de Laval (STL) que Pierre Arcand, ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles, a fait l’annonce de ce projet pilote, de près de 9 M$ qui permettra une réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) de 51 t éq. CO2.

«C’est une première au Québec. Ce projet novateur est financé par le Fonds vert, dans le cadre du programme Technoclimat découlant du Plan d’action 2013-2020 sur les changements climatiques, mentionne Pierre Arcand. Notre gouvernement a la ferme intention d’affirmer son leadership en matière d’électrification des transports au Québec.»

M. Arcand a indiqué que son gouvernement a pris l’engagement de multiplier le nombre de véhicules hybrides et rechargeables au Québec ainsi que les investissements et les emplois dans cette industrie.

À la suite du projet, le déploiement sur cinq ans d’une telle technologie dans le réseau québécois des autobus urbains permettrait une réduction des GES de 20 730 t éq. CO2, soit l’équivalent de retirer annuellement 1400 véhicules légers de nos routes.

TM4, une entreprise québécoise, s’est associée à Cummins, un fabricant mondial de moteurs diesel pour permettre à la STL d’utiliser les deux autobus dotés de la technologie développée.

Flotte électrifiée d’ici 2023

David De Cotis, président du conseil d’administration de la STL, affirme que dans l’optique d’électrifier son parc d’autobus, la STL testera deux autobus électriques avec prolongateur d’autonomie dès l’automne. Une borne de recharge sera installée à la proximité du métro Cartier. «Ce projet pilote de 18 mois au coût de 8,5 M$ permettra d’accueillir les connaissances de cette technologie-là afin qu’un jour, nous puissions changer notre flotte pour qu’elle soit électrifiée d’ici 2023. Nous espérons avoir entre 8 à 15 autobus électriques d’ici 2020. Par la suite, nous voulons acheter seulement des autobus électriques.»

Le maire Marc Demers a qualifié la STL de «leader en électrification» depuis 2012. «La STL a testé plusieurs technologies de propulsion électrique sur le territoire de Laval. Le Plan d’électrification des transports de la STL est en droite ligne avec le Plan stratégique de la Ville quant à l’objectif de réduction des gaz à effet de serre (GES) sur le territoire. Ce projet révèle, encore une fois, l’esprit innovateur qui caractérise la STL.»

Chef de fil

TM4 inc. conçoit et commercialise des systèmes de propulsion électrique, incluant des moteurs électriques, générateurs, onduleurs et contrôleurs. La plupart des autobus achetés par les sociétés de transport du Québec sont des autobus hybrides non rechargeables. La motorisation hybride est fabriquée aux États-Unis.

«Le nouveau système de propulsion hybride permettra la recharge rapide, en cinq ou six minutes, du véhicule durant son parcours», assure Robert Baril, directeur général de TM4. Nous visons à offrir un système pouvant atteindre un minimum 35 km d’autonomie électrique et à profiter d’une infrastructure de charge rapide en moins de 5 min avec une puissance de 450 KW. Le prolongateur d’autonomie offre une tranquillité d’esprit et une flexibilité significative pour les sociétés de transport comme la STL, qui planifie ses trajets d’autobus avec de l’interlignage.»

M. Baril affirme que le fruit de ce travail collaboratif entre la STL, Cummins, Hydro-Québec et TM4 permettra aux sociétés de transport d’électrifier progressivement leur flotte grâce à un système flexible de grande efficacité. «Le mariage parfait entre le savoir-faire et les composants de Cummins et TM4 procure un système hautement compétitif offrant une économie de plus de 50 % de carburant», conclut-il.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste sport et communauté

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page