Connectez-vous à nous

340 000 $ pour faire bouger les aînés et handicapés

Actualités

340 000 $ pour faire bouger les aînés et handicapés

INVESTISSEMENT. Le gouvernement Couillard consacrera 340 000 $ à la promotion de la pratique régulière d’activités physiques auprès de la population, tout particulièrement des personnes aînées et des personnes ayant des limitations physiques.

Commentaires

De passage à l’Association régionale de loisirs pour personnes handicapées de Laval, le 26 juin, la ministre responsable des Aînés et de la Lutte contre l’intimidation, Francine Charbonneau, en a fait l’annonce au nom de son collègue Sébastien Proulx, ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport.

Quatre bénéficiaires

L’enveloppe sera partagée entre le Réseau FADOQ, la Fédération québécoise du loisir en institution (FQLI), la Fédération québécoise des centres communautaires de loisir (FQCCL) ainsi que l’Association québécoise pour le loisir des personnes handicapées (AQLPH).

Cette dernière se verra confier une enveloppe de 99 500 $, alors que les trois fédérations hériteront d’un montant de 80 000 $ chacune.

«De saines habitudes de vie sont essentielles au bien-être et à la santé, a fait valoir la ministre régionale, Francine Charbonneau. Voilà pourquoi il importe d’offrir des environnements propices à la pratique de telles activités. C’est, entre autres, ce que font nos partenaires auprès de leurs clientèles.»

Projets

Directeur général de l’AQLPH, Marc St-Onge a expliqué que la somme versée à son association servirait notamment à «l’acquisition de joellettes et de tiralos».

Les premières consistent en des fauteuils monoroue adaptés pour la randonnée en sentier, alors que les seconds sont des fauteuils amphibies pour la mise à l’eau et le confort aquatique des personnes handicapées.

Pour la FQLI, l’argent reçu permettra de financer une quarantaine d’installations comme des terrains de shuffleboard, par exemple, parmi les 315 résidences privées et publiques qu’elle dessert dans les régions de Laval, des Laurentides et de Lanaudière.

L’investissement de 340 000 $ s’inscrit dans le cadre de la politique Au Québec, on bouge!, annoncée récemment, visant à augmenter la pratique régulière d’activités physiques, sportives et récréatives.

D’ici 2027, le gouvernement provincial souhaite voir augmenter d’au moins 10 % la proportion de la population qui fait des activités physiques pendant ses temps libres et de 20 % chez les jeunes de 6 à 17 ans.

De passage à l’Association régionale de loisirs pour personnes handicapées de Laval, le 26 juin, la ministre responsable des Aînés et de la Lutte contre l’intimidation, Francine Charbonneau, en a fait l’annonce au nom de son collègue Sébastien Proulx, ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport.

Quatre bénéficiaires

L’enveloppe sera partagée entre le Réseau FADOQ, la Fédération québécoise du loisir en institution (FQLI), la Fédération québécoise des centres communautaires de loisir (FQCCL) ainsi que l’Association québécoise pour le loisir des personnes handicapées (AQLPH).

Cette dernière se verra confier une enveloppe de 99 500 $, alors que les trois fédérations hériteront d’un montant de 80 000 $ chacune.

«De saines habitudes de vie sont essentielles au bien-être et à la santé, a fait valoir la ministre régionale, Francine Charbonneau. Voilà pourquoi il importe d’offrir des environnements propices à la pratique de telles activités. C’est, entre autres, ce que font nos partenaires auprès de leurs clientèles.»

Projets

Directeur général de l’AQLPH, Marc St-Onge a expliqué que la somme versée à son association servirait notamment à «l’acquisition de joellettes et de tiralos».

Les premières consistent en des fauteuils monoroue adaptés pour la randonnée en sentier, alors que les seconds sont des fauteuils amphibies pour la mise à l’eau et le confort aquatique des personnes handicapées.

Pour la FQLI, l’argent reçu permettra de financer une quarantaine d’installations comme des terrains de shuffleboard, par exemple, parmi les 315 résidences privées et publiques qu’elle dessert dans les régions de Laval, des Laurentides et de Lanaudière.

L’investissement de 340 000 $ s’inscrit dans le cadre de la politique Au Québec, on bouge!, annoncée récemment, visant à augmenter la pratique régulière d’activités physiques, sportives et récréatives.

D’ici 2027, le gouvernement provincial souhaite voir augmenter d’au moins 10 % la proportion de la population qui fait des activités physiques pendant ses temps libres et de 20 % chez les jeunes de 6 à 17 ans.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste à l'économie et la politique municipale , Stéphane.st-amour@2m.media , 450-667-4360 poste : 3523

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page