Connectez-vous à nous

28 833 citoyens sans électricité et 10 intoxiqués

lidl opening times today

Actualités

28 833 citoyens sans électricité et 10 intoxiqués

Alors que chaque foyer recouvre le chauffage au compte-goutte tel que l’indiquait hier le chef de division, opérations du Service des incendies Sylvain Gariépy, 15 % du territoire lavallois continue d’être touché par les pannes d’électricité causées par le verglas et les chutes d’arbres.

Seuls les secteurs des Îles Laval et de Pont-Viau sont épargnés, alors que Sainte-Rose, Vimont et Duvernay sont les principaux quartiers affectés.

Toujours ouverts à quiconque veut se réchauffer, prendre un café et se restaurer, le centre communautaire Accès (6500, boulevard Arthur-Sauvé) a accueilli 39 personnes dans Laval-Ouest cette nuit, alors qu’à Vimont, le centre communautaire de Lausanne (455, rue de Lausanne) a hébergé 73 citoyens privés d’électricité.

Ce sont donc 112 personnes qui ont profité des 200 lits qui étaient disponibles. La Croix-Rouge a fourni couvertures et oreillers aux gens mal pris.

Rappelons que ces deux endroits sont des haltes sécuritaires pour permettre aux citoyens de se réchauffer. Des douches sont à la disposition des citoyens au centre de Lausanne. Il sera également possible de se doucher à l’aréna Hartland-Monahan, situé à côté du centre Accès.

Pour faciliter l’accès à ces lieux, la Société de transport de Laval (STL) offre gratuitement le transport à bord des lignes 46 (Laval-Ouest) et 27 (Vimont).

Incidents sérieux

Deux familles ayant tenté de se réchauffer à l’aide de foyers de fortune, inhalant ainsi un taux dangereux de monoxyde de carbone ont été hospitalisées durant la nuit.

L’une d’elles est formée de deux enfants et trois adultes, dont l’un a vomi, ce qui a alerté les autres sur leur état; l’autre famille est composée de deux adultes et trois enfants, dont une petite fille de neuf ans qui a connu des épisodes de vomissement. Les 10 personnes mal en point ont été. Traitées pour des maux de tête et nausées.

«Il faut répéter aux gens que sans cheminée qui expulse le monoxyde de carbone, il est inapproprié et extrêmement dangereux de vouloir se réchauffer avec un feu intérieur au charbon de bois ou tout autre combustible», d’affirmer Evelyne Boudreau, porte-parole du Service de police de Laval.

Autres détails

Pendant que les Travaux publics continuent de dégager les voies de circulation et résidences sur lesquelles sont tombés des branches et fils électriques, le Centre intégré de la santé et des services sociaux (CISSS) de Laval a mobilisé son personnel qui a contacté l’ensemble de sa liste des patients vulnérables.

«Il est important de dire à ces gens que s’ils décident de s’en aller ailleurs, ils doivent absolument prévenir leur milieu, des portes ont été défoncées, car on croyait venir au secours de personne inconscientes, souligne Evelyne Boudreau. Sinon, les citoyens se montrent surtout compréhensifs de la situation et voient que nous sommes capables de leur fournir les soins de base.»

Tous les véhicules identifiés aux couleurs de la Ville sillonnent actuellement les rues des secteurs touchés par mesure préventive, au service de citoyens qui pourraient avoir besoin d’aide.

Du côté du Service de sécurité incendie de Laval, on trace ce bilan en 48 heures de panne électrique et verglas: 350 feux extérieurs, 17 feux de bâtiments, 83 alarmes incendie, plusieurs appels pour monoxyde de carbone dont 18 personnes qui ont été transportées au centre hospitalier en raison d’intoxication ou de craintes d’intoxications. Plusieurs sauvetages en ascenseur et plusieurs accidents dont 3 désincarcérations. Sans compter les nombreux dégâts d’eau et inondations.

Commentaires

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

555
Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Publicité
342
Haut de page