Connectez-vous à nous
lidl opening times today

Actualités

158 infractions durant des rassemblements automobiles

Dans la soirée du samedi 14 novembre, la Sûreté du Québec (SQ) et le Service de police de Laval (SPL) ont mené une opération concertée visant des rassemblements automobiles ayant eu lieu sur l’île Jésus et l’ensemble du Grand Montréal ces dernières semaines.

Les diverses interventions se sont déployées auprès d’automobilistes lors de rassemblements de véhicules sur le réseau routier et dans différents stationnements de commerces des secteurs concernés.

Un rassemblement automobile le soir de l’Halloween au Carrefour Laval avait beaucoup retenu l’attention des autorités, avant l’importante opération policière du samedi 14 novembre. (Vidéo gracieuseté – Page Facebook/Montreal Car Spotting-Groupe Public)

Dans son communiqué, la SQ indique que plusieurs infractions au Code de la sécurité routière ont été commises, reliées principalement à des véhicules modifiés.

«Chaque service de police était responsable de ses intervention selon les infractions commises, d’expliquer l’agente Julie Marois, porte-parole du SPL. Chez nous, à Laval, il était question d’amateurs de véhicules tous styles confondus. Toutefois, c’est une problématique généralisée à Montréal et sur ses deux rives.»

Si on ignore encore combien d’endroits du territoire lavallois ont été visités durant l’ensemble des actions policières du 14 novembre, précisons que ce type de rassemblements se déroule d’ordinaire dans les stationnements du mégacentre Sainte-Dorothée et Carrefour Laval, tous deux faciles d’accès par les voies rapides d’autoroutes.

Les agents du SPL ont distribué un total de 128 constats d’infraction, 85 en contravention du Code de la sécurité routière, ainsi que 43 pour avoir transgressé les règlements sanitaires en lien avec la COVID-19.

Vaste opération

Ailleurs au Québec, des policiers ont aussi distribué des constats pour des infractions criminelles concernant la conduite dangereuse et des actions susceptibles de mettre en péril la vie et sécurité d’autrui.

Partout en province, plus de 200 automobilistes ont été interceptés et 158 constats d’infraction, dont 5 pour grand excès de vitesse (GEV), ont été émis par les agents des divers corps de police impliqués.

En plus du SPL et de la SQ, les corps policiers d’autres villes et régions ont participé à cette opération dont ceux de Montréal, Longueuil, Mercier, Roussillon, Châteauguay, Saint-Jean-Sur-Richelieu, Richelieu-Saint-Laurent, Repentigny, L’Assomption/Saint-Sulpice, Saint-Jérôme, Thérèse-de-Blainville, Saint-Eustache, Terrebonne et Mascouche.

La SQ prévoit qu’à l’avenir, une surveillance particulière sera portée à ce type d’événement afin de rappeler aux automobilistes l’importance du respect du Code de la sécurité routière pour la sécurité de l’ensemble des usagers du réseau routier.

Événement antérieur

Rappelons qu’un rassemblement a particulièrement retenu l’attention il y a quelques semaines, alors qu’un minimum d’une vingtaine de véhicules, dans la nuit du 31 octobre au 1er novembre, avaient effectué différentes frasques se concluant par une collision spectaculaire, alors qu’une voiture impliquée s’était embrasée sous la violence du choc, dans le stationnement du Carrefour Laval.

Il semblait bien que de jeunes conducteurs amateurs de la série cinématographique Rapides et Dangereux (Fast and Furious) avaient voulu marquer la soirée d’Halloween à leur façon.

Ce soir-là, l’attroupement aurait débuté du côté de Sainte-Dorothée avant de se transportera u Carrefour Laval. Des témoins parlaient de jeunes dans la fin d’adolescence et début de la vingtaine, certains se retrouvant à quatre et cinq par véhicule.

Figures risquées

Sur les vidéos publiées sur la page Facebook du groupe public Montreal Car Spotting, on assistait principalement à des amateurs d’automobiles modifiées qui s’amusaient à produire de la boucane et du vacarme.

Ces derniers chauffaient leurs pneus sur le bitume, esquissant ce qu’on appelle, dans le sport mécanique, des figures de type donut ou burn.

D’autres se contentaient de placer des accélérations et arrêts soudains, avant que le tout ne soit couronné par deux véhicules, vraisemblablement de marque Mazda 3, fonçant à toute vitesse l’un vers l’autre.

Collision et flammes

De manière volontaire ou accidentelle, les deux bolides s’étaient heurtés en un violent impact, tellement puissant qu’une des voitures avait pris feu.

À ce moment, des flammes vives fusaient à l’avant de l’auto accidentée, où se trouve le moteur, et des gens accouraient vers la scène, pendant que d’autres la filmaient.

L’arrivée des autopatrouilles du Service de police de Laval ne s’était pas fait attendre, afin vite disperser l’attroupement motorisé.

Les policiers avaient aussi contacté le Service de sécurité incendie de Laval sur le coup de 00h06. Les pompiers avaient contrôlé les flammes dès 00h13, une minute après leur arrivée sur place.

Heureusement, personne ne se trouvait à l’intérieur des deux véhicules impliqués quand le feu a éclaté. Aucun transport en centre hospitalier n’avait été nécessaire.

Ni rapport d’accident ni plainte n’ont été déposés par les deux propriétaires des véhicules. L’événement s’est finalement limité à un accident avec dommages matériels.

Cependant, si le visionnement des vidéos disponibles dévoilait des éléments supplémentaires et incriminants, une enquête policière pouvait alors être possible.

Commentaires

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

555
Publicité

Populaires

Nous suivre sur Facebook

Publicité
342
Haut de page