Connectez-vous à nous

12e soirée-bénéfice pour le Théâtre Bluff

lidl opening times today

Culture

12e soirée-bénéfice pour le Théâtre Bluff

La comédienne lavalloise bien connue Béatrice Picard sera la vedette de l’événement-bénéfice annuel du Théâtre Bluff qui se déroulera le mercredi 15 mai, à la Maison des arts de Laval. Le temps d’une soirée, le milieu des arts et celui des affaires évolueront côte à côte.   

«Les gens auront droit à une rencontre intergénérationnelle avec Maintenant je sais quelque chose que tu ne sais pas, confie Mario Borges, codirecteur général et artistique du Théâtre Bluff avec lequel il collabore depuis 2005. Dany Boudreault y aborde ce qui traverse le temps et ne change jamais chez un être, de sa jeunesse à un âge plus avancé.»

Incarnées par Béatrice Picard et André-Luc Tessier, deux générations se rencontreront sous les yeux de philanthropes et têtes d’affiche du milieu artistique. L’œuvre a été inspirée de paroles recueillies auprès de citoyens, aînés et adolescents lavallois.

«Cette année, tout va se passer sur le plateau, continue Mario Borges. On investit carrément la scène. Les gens vont pouvoir apprécier toute la mécanique du théâtre.»

Après l’accueil des convives et un cocktail de bienvenue, les participants auront droit à de l’animation durant le souper qui devrait commencer autour de 18h45, avant que ne prennent place le spectacle puis le cocktail de fin de soirée.

«Il est plus important qu’on pense de réfléchir sur l’insaisissable et le côté abstrait de l’existence qui sont amenés par l’art, particulièrement le théâtre.»

– Chantal Fontaine, comédienne, animatrice et réalisatrice

Présidence d’honneur

À l’âge de 11 ans, bien que née au sein d’une famille où la culture n’était pas prioritaire, Chantal Fontaine écrivait des pièces de théâtre qu’elle montait, mettait en scène et jouait dans le sous-sol de son église de quartier, à Saint-Hyacinthe.

«Toutefois, sur le plan professionnel, je n’ai joué qu’une seule fois, en partageant les planches avec Janine Sutto, raconte l’animatrice et célèbre interprète du succès télévisuel Virginie. Bluff et les autres troupes ont un rôle important, car le théâtre est l’endroit idéal pour réfléchir et favoriser l’ouverture à l’art et la culture chez nos ados. La découverte de soi est rendue possible par le théâtre.»

«Plus jeune, à travers une expérience de jeu au Séminaire de Québec avec Cyrano de Bergerac, je me suis rendu compte du courage que ça prend pour s’offrir en pâture à un public, souligne le coprésident d’honneur et avocat Jean-Luc Couture, associé chez Therrien Couture. J’ai toujours aimé dire qu’en tant qu’hommes d’affaires, on est responsable dans la collectivité et que l’art est nécessaire pour équilibrer ce monde. Il faut permettre à cette culture-là, le théâtre pour adolescents, d’exister.»

Notons que les éditions précédentes ont permis à Bluff d’amasser plus de 900 000 $ en dons, commandites et services, une somme ayant servi aux activités de médiation permettant à un public adolescent de plonger dans l’univers de la création théâtrale, indique-t-on sur le site Web de la compagnie artistique de Laval.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Culture

555
Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Publicité
342
Haut de page