Connectez-vous à nous

Virginie Chénier représente le Canada aux Jeux panaméricains

Sports

Virginie Chénier représente le Canada aux Jeux panaméricains

TIR À L’ARC. L’archère Virginie Chénier s’est qualifiée pour les Jeux panaméricains qui se tiendront jusqu’au 26 juillet, à Toronto.

Commentaires

L’athlète de 20 ans de Chomedey a obtenu sa place après avoir participé aux épreuves de sélection tenues récemment au parc Pierre-Bédard, à Montréal. Elle a terminé au second rang derrière Georcy-Stéphanie Thiffeault-Picard (200 points) avec un pointage de 195. Kateri Vrakking, de Toronto (194 points), fera équipe avec les deux Québécoises.

«C’était mon objectif de la saison. Du même coup, cette sélection me qualifiait aussi pour le Championnat du monde de tir à l’arc à Copenhague tenu du 26 juillet au 2 août», avoue fièrement Virginie Chénier.

Pas de place à l’erreur

Elle souligne que la météo a été très changeante avec beaucoup de vent avant le tournoi, mais elle avait l’avantage de bien connaître le terrain.

«J’avais confiance d’obtenir ma place sur l’équipe nationale, même si seulement les deux premières places étaient assurées d’aller à Toronto et au Danemark. L’entraîneur avait le choix pour la troisième participante. La compétition a été féroce entre les trois premières places. D’ailleurs, seulement six points séparaient le troisième du premier rang», stipule-t-elle.

Médaille?

Une médaille est dans la mire du trio d’archères. «Nous avons de bonnes chances. Nos grandes rivales seront les Mexicaines, Américaines et Colombiennes», assure Virginie, qui vise un top 8 au niveau individuel.

Un mois à l’extérieur

Virginie a quitté le Québec le 8 juillet et passera une trentaine de jours à l’extérieur de Laval. Après les Jeux panaméricains, elle s’envolera pour Berlin pour prendre part à un camp de préparation. Par la suite, elle ira au Danemark pour le Championnat du monde, afin de se qualifier aux Jeux olympiques de 2016, à Rio. «Une Canadienne doit finir parmi les 16 meilleures lors du Championnat du monde ou bien l’équipe doit terminer parmi les huit premières pour obtenir trois places, ce qui serait une première nationale», explique celle qui fera une escale à Winnipeg pour le Championnat canadien avant de revenir à la maison.

Autres textes à lire: Panam:L’or pour Filion-Benfeito et l’argent pour Abel-Ware.

Une surprenante médaille d’argent pour Marc Deschênes.

Panam: Roseline, Meaghan et Jennifer sur le podium.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste sport et communauté

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Sports

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page