Connectez-vous à nous
À l’arrivée des pompiers, rien n’était apparent, le feu couvant dans les solives entre plafonds et planchers des étages supérieurs. (Photo gracieuseté)

Faits divers

Vingtaine de personnes évacuées durant un incendie boulevard Cartier

Pour une deuxième fois en deux semaines, le Service de sécurité incendie de Laval émet une forte inquiétude alors qu’on a risqué le pire durant un incendie dans un immeuble locatif ayant une ossature de bois, où un minimum de neuf avertisseurs de fumée sur une douzaine étaient non fonctionnels.

L’événement s’est produit au petit matin du lundi 15 février.

Il était 4h48 quand un citoyen a contacté d’urgence le 911, rapportant une odeur inquiétante laissant présager qu’un incendie se développait dans la structure d’un bâtiment résidentiel de trois étages avec sous-sol située sur le boulevard Cartier, tout juste à l’ouest de la 15e Rue.

La première des 8 unités du Service de sécurité incendie de Laval réclamées pour l’intervention, soit 25 pompiers, est arrivée 2 minutes plus tard. À ce moment, rien n’était apparent de l’extérieur.

Or pendant que les pompiers évacuaient la vingtaine de résidents, leurs collègues ont convergé vers le troisième étage et logement de l’homme ayant prévenu le 911.

Mauvaise surprise

En pratiquant une ouverture sous l’évier, les sapeurs ont vite aperçu de la fumée, indiquant que des flammes couvaient probablement quelque part entre planchers et plafonds des étages supérieurs.

Se pointant à l’appartement du dessous, les pompiers ont effectivement repéré un ballonnement significatif du plafond. Après avoir effectué une brèche suffisante, ils ont découvert le feu et rapidement procédé à son extinction.

Il était 5h57 quand les pompiers ont maîtrisé complètement la situation dont la cause est accidentelle, en raison d’une défectuosité électrique.

L’incendie aura donc été rapidement limité dans ses dommages, évalués à 30 000$ pour le bâtiment et 10 000$ pour son contenu.

Soutien apprécié

Pendant toute l’opération, les occupants évacués ont pu s’abriter au chaud dans des autobus de la Société de transport de Laval venus en renfort.

Le secours d’Urgence social Laval a aussi été demandé pour venir en aide à certaines des personnes impliquées.

Si trois logements ont été affectés par cet incendie, ce sont deux citoyens qui devront se reloger temporairement en raison de l’état actuel de leur chez-soi.

Le chef aux opérations du Service de sécurité incendie de Laval en charge de l’intervention, Mathieu Lorrain, a exprimé tout comme ses collègues une préoccupation importante après avoir constaté qu’au moins 75% des avertisseurs de fumée étaient inadéquats.

On rappelle l’importance d’en vérifier les piles au moins deux fois chaque année, préférablement aux deux changements d’heure saisonniers.

Commentaires

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Publicité

Populaires

Facebook

Publicité
Haut de page