Connectez-vous à nous

Vincent Lapalme récompensé pour son implication communautaire

Hockey

Vincent Lapalme récompensé pour son implication communautaire

HOCKEY JUNIOR. Le jeune hockeyeur de Sainte-Rose Vincent Lapalme n’est pas revenu bredouille du gala des Rondelles d’or de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ), le 4 avril, en mettant la main sur le trophée Humanitaire.

Commentaires

L’attaquant de 18 ans des Saguenéens de Chicoutimi s’est impliqué à de nombreuses reprises au cours de la dernière campagne dans la communauté de sa région d’adoption.

Lapalme est devenu le premier récipiendaire de cet honneur à porter les couleurs des Sags. «C’est très flatteur de recevoir ce trophée, reconnaît le lauréat lors d’un entretien téléphonique avec le Courrier Laval. Je savais que j’avais des chances de l’emporter tout comme les deux autres finalistes. Je dois une grande partie de ce trophée à mes coéquipiers. C’est une affaire d’équipe! Tous les gars ont travaillé fort avec moi et cela a rejailli sur les Saguenéens.»

Lapalme a été préféré à Thomas Grégoire, du Phoenix de Sherbrooke, et Charles-Édouard D’Astous, de l’Océanic de Rimouski.

Défi têtes rasées

Quand il y a des activités, Lapalme est toujours le premier à lever la main. L’étudiant du Cégep de Chicoutimi en Sciences humaines a d’ailleurs convaincu 18 de ses 23 coéquipiers à participer au Défi têtes rasées de Leucan. Les hockeyeurs ont amassé 8000 $ pour la cause. «Je me suis impliqué avec mon capitaine de l’époque, Olivier Galipeau, pour les enfants malades, explique-t-il. Olivier a été échangé par la suite à la date limite des transactions.»

Le numéro 37 a participé à de nombreuses autres activités, dont des visites à l’hôpital, le Club des petits déjeuners et la collecte de sang. «Nous avons aussi fait des sorties dans les écoles où nous avons signé des autographes, joué au hockey cosom et remis des billets aux jeunes amateurs, poursuit l’assistant-capitaine. J’adore m’impliquer et faire plaisir aux gens.»

Vers une troisième saison

Celui qui a porté durant deux ans les couleurs du Rousseau-Royal de Laval-Montréal de la Ligue midget AAA amorcera sa troisième campagne au Saguenay au mois d’août prochain. Il aimerait bien prendre encore plus de place autant sur la glace qu’à l’extérieur.

Lapalme reconnaît avoir connu un peu plus de succès à sa deuxième campagne dans la LHJMQ. «J’aurais pu en faire plus», admet-il sans détour. Il a récolté 23 points, dont 9 buts, en 64 parties. Il a enfilé l’aiguille à deux reprises en six joutes éliminatoires.

«Personne ne nous voyait faire les séries éliminatoires, indique Vincent Lapalme. Et pourtant, nous avons quand même gagné deux parties contre Acadie-Bathurst avant de subir l’élimination le 1er avril au Centre Georges-Vézina.»

L’attaquant de 18 ans des Saguenéens de Chicoutimi s’est impliqué à de nombreuses reprises au cours de la dernière campagne dans la communauté de sa région d’adoption.

Lapalme est devenu le premier récipiendaire de cet honneur à porter les couleurs des Sags. «C’est très flatteur de recevoir ce trophée, reconnaît le lauréat lors d’un entretien téléphonique avec le Courrier Laval. Je savais que j’avais des chances de l’emporter tout comme les deux autres finalistes. Je dois une grande partie de ce trophée à mes coéquipiers. C’est une affaire d’équipe! Tous les gars ont travaillé fort avec moi et cela a rejailli sur les Saguenéens.»

Lapalme a été préféré à Thomas Grégoire, du Phoenix de Sherbrooke, et Charles-Édouard D’Astous, de l’Océanic de Rimouski.

Défi têtes rasées

Quand il y a des activités, Lapalme est toujours le premier à lever la main. L’étudiant du Cégep de Chicoutimi en Sciences humaines a d’ailleurs convaincu 18 de ses 23 coéquipiers à participer au Défi têtes rasées de Leucan. Les hockeyeurs ont amassé 8000 $ pour la cause. «Je me suis impliqué avec mon capitaine de l’époque, Olivier Galipeau, pour les enfants malades, explique-t-il. Olivier a été échangé par la suite à la date limite des transactions.»

Le numéro 37 a participé à de nombreuses autres activités, dont des visites à l’hôpital, le Club des petits déjeuners et la collecte de sang. «Nous avons aussi fait des sorties dans les écoles où nous avons signé des autographes, joué au hockey cosom et remis des billets aux jeunes amateurs, poursuit l’assistant-capitaine. J’adore m’impliquer et faire plaisir aux gens.»

Vers une troisième saison

Celui qui a porté durant deux ans les couleurs du Rousseau-Royal de Laval-Montréal de la Ligue midget AAA amorcera sa troisième campagne au Saguenay au mois d’août prochain. Il aimerait bien prendre encore plus de place autant sur la glace qu’à l’extérieur.

Lapalme reconnaît avoir connu un peu plus de succès à sa deuxième campagne dans la LHJMQ. «J’aurais pu en faire plus», admet-il sans détour. Il a récolté 23 points, dont 9 buts, en 64 parties. Il a enfilé l’aiguille à deux reprises en six joutes éliminatoires.

«Personne ne nous voyait faire les séries éliminatoires, indique Vincent Lapalme. Et pourtant, nous avons quand même gagné deux parties contre Acadie-Bathurst avant de subir l’élimination le 1er avril au Centre Georges-Vézina.»

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste sport et communauté

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Hockey

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page