Connectez-vous à nous

Valider ses émotions pour mieux communiquer

Communauté

Valider ses émotions pour mieux communiquer

Pour le psychologue Marc Pistorio, la communication passe avant tout par la compréhension des émotions, une des pistes qu’il partagera le 16 mars prochain, lors de la conférence Et si on osait être vrai…, au Palace de Laval.

Auteur de Vérité ou conséquences et La sagesse de nos colères, Marc Pistorio souhaite aujourd’hui partager son expertise avec le public. «Je faisais beaucoup de conférences en entreprise, mais jamais en public», indique-t-il. Joint par téléphone, alors qu’il était de passage en France pour la sortie de son premier ouvrage en format poche, il confie avoir construit sa conférence autour des informations abordées dans ses deux livres. «Je pars de l’authenticité au niveau des émotions et je fais le lien avec la gestion de la colère.» Selon lui, le partage des émotions permet d’accepter et de démystifier certaines émotions. Une vision qui le pousse à dire que «les colères, qui bousculent nos valeurs sont, acceptables et souhaitables».

Applicable au quotidien

Le psychologue, souvent invité à s’exprimer dans les médias, n’hésite pas à servir des exemples du quotidien pour illustrer son propos.

«Dans la relation de couple, au lieu de rester sur le contenu, j’invite les gens à expliquer ce qu’ils ressentent, afin de ramener la discussion à un niveau plus émotif. Cela favorisera une meilleure compréhension», explique-t-il.

Une solution aussi applicable dans la vie familiale que dans la vie professionnelle. «Les enfants et les adolescents sont très réceptifs, car c’est plus difficile pour eux de se braquer quand ils se sentent compris», poursuit le médecin, qui a longtemps pratiqué avec les jeunes.

On se construit sur ce qu’on observe

«J’invite les gens à réfléchir sur la façon dont on accueillait les émotions dans l’enfance. Comment nos parents étaient-ils en colère ? Était-ce une colère réprimée ou exprimée de façon excessive ?»

Un travail bénéfique pour soi et son entourage, selon Marc Pistorio, puisqu’on «reproduit nos modèles».

Prendre le temps d’exprimer ses émotions

Exprimer ses émotions peut s’avérer complexe, surtout lorsque la colère prend le dessus.

Le psychologue recommande d’attendre que l’émotion s’atténue avant de prendre le temps de communiquer. «Si on est trop en colère, il est préférable d’attendre quelques minutes, pour s’exprimer à tête reposée. Là encore, c’est valable pour nos enfants. Si on leur montre qu’on sait gérer nos émotions, plus besoin de crier pour se faire entendre.»

Une attitude qui serait également bénéfique pour la santé, puisque d’après des études, plusieurs maladies cardiovasculaires auraient pour origine la colère. «La colère mal exprimée ou refoulée cause de l’anxiété», ajoute Marc Pistorio.

Après la conférence, le psychologue octroie une trentaine de minutes aux questions afin de privilégier les échanges. «Cette partie est vraiment très intéressante, car les gens qui sont là ont des choses à dire.»

Information: www.pistoriopsy.com

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...
Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Communauté

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page