Connectez-vous à nous

Une surprenante médaille d’argent pour Marc Deschenes

Sports

Une surprenante médaille d’argent pour Marc Deschenes

JUDO. Le Lavallois Marc Deschênes espérait que sa participation au tournoi de judo des Jeux panaméricains lui confère une place sur le podium. Il a atteint cet objectif en mettant la main sur une médaille d’argent, le 14 juillet.

Commentaires

Avant de se présenter sur les tatamis à Toronto, l’athlète de Laval-des-Rapides était classé au cinquième rang parmi les judokas présents dans la Ville-Reine, dans la catégorie 100 kilos.

Il savait qu’une médaille était à sa portée, mais qu’il croiserait sans doute sur son chemin les coriaces Jose Armenteros, de Cuba, et Luciano Correa, du Brésil.

Transporté par la foule

Deschênes a procuré une huitième médaille en judo au Canada. Il a été littéralement transporté par la foule lors de ses trois combats.

«Je suis très content d’avoir gagné la médaille d’argent. L’expérience du Brésilien m’a joué un tour en finale. J’ai été disqualifié à mon tour pour avoir commis 4 pénalités», souligne le judoka de 22 ans.

«Il m’a battu stratégiquement. Il ne m’a pas vraiment attaqué, mais il a été plus intelligent que moi. J’ai essayé de lui prendre la manche, mais mes attaques n’étaient pas super bonnes», enchaîne-t-il.

Le judoka lavallois a qualifié sa performance d’une des meilleures de sa carrière sur la scène internationale. «En tout cas, je n’ai jamais eu autant d’encouragements. Les spectateurs ont été formidables. Ça m’a donné beaucoup d’énergie.»

Départ canon

Deschênes a entrepris le tournoi en force en ayant le meilleur sur l’Américain Ajax Tadehara, gagnant par ippon après un peu plus d’une minute de travail.

Sa deuxième victoire de la journée a été encore plus éclatante puisque c’était contre le vice-champion du monde, le Cubain Jose Armenteros.

«Je tirais de l’arrière dans le duel et j’ai réussi à mettre mon adversaire en danger. Il a paniqué et a été disqualifié en me tenant la jambe», raconte Deschênes.

Jeux olympiques

Marc Deschênes aimerait être des Jeux olympiques de Rio. Toutefois, il croit que ses chances sont plutôt minces. Il pense à ceux de 2020, à Tokyo, au Japon.

«Une chose est certaine, cette médaille aux Jeux panaméricains me donne de l’expérience au niveau international», conclut-il.

Autres textes à lire: Panam: l’or pour Filion-Benfeito et l’argent pour Abel-Ware.

Panam: Roseline, Meaghan et Jenniver sur le podium.

Virginie Chénier représente le Canada aux Jeux panaméricains.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste sport et communauté

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Sports

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page