Connectez-vous à nous

Une somme de 30 000 $ perdue en deux semaines

lidl opening times today

Actualités

Une somme de 30 000 $ perdue en deux semaines

GASPILLAGE. Pendant que la Ville loue à coût de dizaines de milliers de dollars des heures de glace à l’extérieur du territoire pour être en mesure de desservir convenablement l’ensemble de ses associations sportives, la surface glacée de ses propres arénas est largement sous-utilisée.

Commentaires

Une enquête menée par le Bureau du vérificateur général de la Ville révèle qu’il n’existe aucune procédure en ce qui regarde la gestion de ce temps de glace dûment réservé par les différentes associations, mais non occupé.

188 heures perdues… en 2 semaines!

Pour les fins de l’exercice, trois arénas municipaux ont été ciblés sur une période de deux semaines.

Au total, ce sont 188 heures qui n’ont pas été utilisées.

À une tarification horaire moyenne de 155 $, la Ville a ainsi gaspillé quelque 30 000 $ en temps de glace.

«Nous n’avons retracé aucune information sur la raison de ces absences», peut-on lire dans le rapport de la vérificatrice générale. Aucune communication attestant que les Bureaux municipaux de loisirs (BML) ou les moniteurs en auraient été avisés n’a également pu être retracée.

Pas moyen non plus de savoir si des pénalités ont été réclamées auprès des associations fautives.

En extrapolant, on arrive à des pertes annuelles astronomique de 15 000 heures de temps de glace, équivalant à plus de 2,2 M$.

«Il y aurait lieu de s’assurer que les heures de glace qui sont allouées gratuitement pour les jeunes aux associations soient effectivement utilisées par ces dernières et de revoir les rapports de gestion en conséquence», observe la vérificatrice générale, Michèle Galipeau.

Celle-ci rappelle que malgré les 40 000 heures de glace mises chaque année à la disposition des Lavallois à travers ses 9 arénas, la Ville n’arrive pas à atteindre l’objectif d’une offre de 3 heures de temps de glace par semaine par jeune de moins de 17 ans.

Quant à la Direction générale de la Ville, elle dit avoir réactualisé ses formulaires le 27 juillet et que, conformément aux recommandations de la vérificatrice générale, la mise en place d’un processus de validation de l’information, d’un fichier électronique et d’un processus d’analyse sera effectuée d’ici la fin de l’année en cours.

Enfin, la Ville s’engage à définir des indicateurs afin d’assurer un suivi des heures de glace et de s’outiller pour être en mesure de compiler des données.

À lire aussi: La Ville gère à vue

On se servait en carburant comme dans un bar ouvert

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste à l'économie et la politique municipale , Stéphane.st-amour@2m.media , 450-667-4360 poste : 3523

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

555
Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
342
Haut de page