Connectez-vous à nous

Une simulation de conseil pour plus de femmes en politique

lidl opening times today

Actualités

Une simulation de conseil pour plus de femmes en politique

SOCIÉTÉ. Grande première les 15 et 16 avril, une vingtaine de femmes participeront à la première simulation d’un conseil municipal prenant place à l’hôtel de ville de Laval.

Commentaires

«L’objectif est d’habiter les lieux mêmes de cet exercice démocratique pour le démystifier auprès des Lavalloises, de déclarer Marie-Eve Surprenant, coordonnatrice de la Table de concertation en condition féminine (TCLCF) qui organise l’événement. Elles pourront se familiariser avec les processus, stratégies et procédures, le travail en équipe et les divers caucus. On prend ainsi conscience de ce que ça prend pour siéger et prendre des décisions éclairées.»

«Je veux voir les coulisses de la politique municipale, de continuer Johanne Trudeau, présidente de l’Association des résidents de Champfleury et participante. Je m’intéresse au conseil de ville depuis trois ans. Je voulais connaître ce qui peut motiver les décisions affectant les organismes communautaires. Il est facile de juger de l’extérieur, mais peut-être qu’en vivant une séance de l’intérieur, j’aurai le jugement moins facile.»

«Je compte aller chercher la pratique du leadersphip, apprivoiser le micro et les discussions tendues, où il est nécessaire de respirer et bien choisir ses mots», de préciser Souad Siala, une vérificatrice en lois et règlements des marchés financiers qui s’est impliquée au sein du défunt Parti au service du citoyen (PSC) de Robert Bordeleau, de 2010 à 2012.

Virginie Dufour et TCLCF

Lors des élections de 2013, la conseillère élue dans Sainte-Rose, Virginie Dufour, a constaté à quel point il est difficile de recruter des femmes. Il est évident que leur nombre est insuffisant selon elle et ses collègues féminines du conseil.

«J’ai vu l’équivalent chez les autres partis, raconte-t-elle. Nous sommes loin de l’équité et j’ai vite réalisé le besoin de formation. Quand j’ai été témoin d’une telle simulation de conseil à Montréal, j’ai eu l’idée de le faire ici et la TCLCF l’a concrétisée.»

La Table tenait déjà de telles simulations à l’occasion des périodes électorales de tous les paliers gouvernementaux, mais jamais de manière aussi complète et dans une institution officielle.

«Nous ne cacherons pas que nous désirons aussi créer des liens et un partage d’expertise entre les femmes qui seront du rendez-vous», d’ajouter Marie-Eve Surprenant.

Travail durable

«La Table de concertation a contribué à mon cheminement pour me décider à aller en politique municipale, ce qui n’est pas juste de la politique, mais bien un service public», de souligner Aline Dib, conseillère du district Saint-Martin.

Sa collègue, Jocelyne Frédéric-Gauthier, conseillère d’Auteuil, a exprimé pareille gratitude devant l’auditoire rassemblé à l’hôtel de ville, le 5 avril, pour lancer officiellement la simulation. «Depuis plus de six ans, je participe aux activités de la TCLCF et c’est grâce à elles que je me suis engagée pour servir la population lavalloise. J’aimerais rencontrer toutes les femmes participantes à l’élection de 2017.»

Les élues ont financé ces deux jours de formation intensive, qui comprendra aussi des dîners-conférences, à une hauteur de 4000 $.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

555
Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Publicité
342
Haut de page