Connectez-vous à nous

Une partie des Prédateurs sous haute surveillance

lidl opening times today

Hockey

Une partie des Prédateurs sous haute surveillance

HOCKEY. Une agence de sécurité s’assurera de calmer les esprits des chauds partisans des Prédateurs de Laval derrière le banc des 3L de Rivière-du-Loup lors du sixième affrontement de la demi-finale, vendredi soir (15 avril).

Commentaires

La Ligue nord-américaine de hockey (LNAH) a exigé l’embauche de cinq agents de sécurité à la suite des débordements dans les estrades survenus derrière le banc de la formation louperivoise au quatrième match de la série, le 10 avril.

Huit autopatrouilles se sont présentées au Colisée de Laval, mais il n’y eu aucune arrestation .

«La sécurité est primordiale pour nous, indique le commissaire de la ligue, Michel Godin dans une entrevue téléphonique accordée au Courrier Laval. Ce sont des professionnels qui vont être là et ce sera tolérance zéro. Cela enlèvera de la pression aux bénévoles qui s’occupent de maintenir l’ordre. Évidemment, nous ne souhaitons aucun débordement.»

Déjà vu

«Ce n’est pas quelque chose qui se passe à tous les jours. Mais nous avons fait la même chose l’an dernier, à Laval, contre Jonquière», ajoute Michel Godin.

On se souvient que dans le temps des défunts Chiefs de Laval, plusieurs échauffourées ont eu lieu entre les partisans et les joueurs adverses. Encore là, on avait dû recourir à quelques reprises à des agences de sécurité.

La facture refilée aux Prédateurs

Les frais de la facture seront assumés par l’organisation des Prédateurs. «Nous n’avons pas le choix. La Ligue nous impose cette mesure. Ça nous coûtera entre 800 et 1000 $», mentionne Dannick Lessard, un des copropriétaires des Prédateurs.

M. Lessard a aussi demandé à la Ligue une protection pour le match numéro cinq, le 14 avril, à Rivière-du-Loup. Advenant une victoire des Lavallois, Lessard craint un débordement. «Nos joueurs et nos entraîneurs ont reçu des bouteilles et objets de la part des partisans des 3L», affirme Lessard, qui a déjà porté les couleurs des Chiefs de Laval.

«On nous a fait savoir que cette mesure de sécurité supplémentaire sera appliquée uniquement à Laval. C’est bizarre!» enchaîne-t-il.

La Police sera prête

Toujours selon le copropriétaire, la Police de Laval sera prête à intervenir. «Je sais que la Ligue a discuté avec les policiers. Nous attendons plus de 2500 personnes. Il n’y a pas d’autre hockey dans la région, avec l’élimination des Canadiens de Montréal et des autres équipes mineures», admet-il.

Faites du bruit!

Finalement, Lessard croit que de nombreux partisans apporteront des flûtes à air comprimé. «Ça sera très bruyant! J’espère qu’il n’y aura pas de débordement», termine-t-il.

Les agents de sécurité auront le devoir de faire respecter la réglementation de ces flûtes qui sont interdites à moins de 15 pieds du banc des joueurs, une consigne qui n’a pas été appliquée depuis le début des séries éliminatoires dans l’amphithéâtre lavallois.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste sport et communauté

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Hockey

555
Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Publicité
342
Haut de page