Connectez-vous à nous
masque
(Photo 2M.Media - Archives)

Santé

Une nouvelle vague de chaleur devrait toucher le Québec

Une nouvelle vague de chaleur devrait toucher le Québec au cours de la prochaine semaine.

MétéoMédia mentionne que les températures pourraient atteindre 32 °C dans le sud de la province, voire 35 °C selon certains modèles d’évaluation. L’indice humidex devrait quant à lui passer au-dessus des 40.

Il s’agirait d’ailleurs de la plus forte vague de chaleur de l’été dans certains secteurs.

Lors de telles conditions, la Ville de Laval recommande de s’hydrater un maximum et de passer au moins deux heures par jour dans un endroit climatisé ou frais. Il est aussi conseillé d’éviter les activités physiques ou sportives intenses et de se protéger du soleil en portant des vêtements légers de couleur pâle, ainsi qu’un chapeau.

Parmi les autres précautions à prendre, notons l’importance de ne jamais laisser un enfant seul dans une voiture et de prendre des nouvelles des proches, surtout ceux en perte d’autonomie ou vivant seuls.

Port du masque au travail

En marge de cet avertissement de chaleur, la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) a annoncé, plus tôt cette semaine que le port du masque de qualité n’était plus obligatoire dans les milieux de travail extérieurs lorsqu’un avertissement de chaleur est émis par Environnement Canada.

Il s’agit d’une décision qui a été prise en collaboration avec la Santé publique.

Cette mesure s’appliquera même si la distanciation physique d’un mètre ne peut être respectée. L’autorisation temporaire doit d’abord être transmise aux employeurs, puis se terminera lorsque les températures reviennent à la normale, soit sous les 30 degrés Celsius.

L’organisation expliquait sa décision par le fait que «le port prolongé du masque de qualité peut exacerber les inconforts liés à la chaleur».

«L’assouplissement permettra, lors de périodes de canicule, de continuer à agir en prévention en évitant les coups de chaleur, avait mentionné Manuelle Oudar, présidente du conseil d’administration et chef de la direction de la CNESST, par voie de communiqué. Il faut toutefois continuer à appliquer les différentes mesures de prévention requises pour garder sous contrôle la propagation de la COVID-19.»

La CNESST a aussi fourni aux employeurs une fiche de l’Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail qui propose des solutions pour améliorer le confort lié au port du masque dans un contexte de chaleur.

Notons que les normes réglementaires qui prévoient une obligation de porter un masque à titre d’équipement de protection individuelle, sans égard à la COVID-19, continuent de s’appliquer. Cela inclut notamment lorsque les travailleurs sont en présence d’amiante ou de silice. (N.P.)

Commentaires

Publicité

Populaires

Facebook

Publicité
Haut de page