Connectez-vous à nous

Une maison vacante s’embrase boulevard du Bon-Pasteur

Faits divers

Une maison vacante s’embrase boulevard du Bon-Pasteur

LAVAL-DES-RAPIDES. De nombreux voisins du 2, boulevard du Bon-Pasteur, ont eu une nuit agitée alors que le Service de sécurité incendie a dû intervenir en bon nombre pour s’attaquer aux flammes qui ravageaient ce bâtiment inhabité depuis un an et demi.

Commentaires

Plusieurs appels ont été faits au 911 dès 00h43, le 18 décembre. La première unité de pompiers est arrivée sur place huit minutes plus tard pour découvrir cette maison unifamiliale en flammes sur ses deux étages.

Après une attaque agressive pour rabattre le feu, les pompiers ont contrôlé la situation à 4h08.

Le bâtiment n’avait ni système d’alarme ni avertisseur de fumée. Personne n’a été blessé durant l’intervention.

Les dommages sont évalués à 250 000 $ pour le bâtiment et 2000 $ pour son contenu.

Bien que les enquêteurs du Service de sécurité incendie considèrent cet incendie non suspect, ils ont remis le dossier à la Police de Laval, n’ayant pas encore été capables de rejoindre le propriétaire des lieux.

Plusieurs appels ont été faits au 911 dès 00h43, le 18 décembre. La première unité de pompiers est arrivée sur place huit minutes plus tard pour découvrir cette maison unifamiliale en flammes sur ses deux étages.

Après une attaque agressive pour rabattre le feu, les pompiers ont contrôlé la situation à 4h08.

Le bâtiment n’avait ni système d’alarme ni avertisseur de fumée. Personne n’a été blessé durant l’intervention.

Les dommages sont évalués à 250 000 $ pour le bâtiment et 2000 $ pour son contenu.

Bien que les enquêteurs du Service de sécurité incendie considèrent cet incendie non suspect, ils ont remis le dossier à la Police de Laval, n’ayant pas encore été capables de rejoindre le propriétaire des lieux.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Faits divers

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page