Connectez-vous à nous

Une machine mobile pour nettoyer et désinfecter les équipements sportifs

Sports

Une machine mobile pour nettoyer et désinfecter les équipements sportifs

L’entraîneur, formateur et ancien joueur de hockey, Dany Leblond, a décidé d’innover dans le domaine de la prévention des blessures dans le sport en lançant une unité mobile de nettoyage à sec d’équipements sportifs.

Dan Sani Sport a vu le jour en mai dernier. Les machines Sani Sport nettoient et désinfectent les équipements sportifs. Celles-ci sont utilisées par plus de 90 % des entreprises de l’industrie de nettoyage d’équipements de protection.

Ce concept est la seule machine de nettoyage approuvée par la Ligue nationale de hockey (LNH). Le Canadien de Montréal en possède trois.

Prévention des blessures

Au cours des dernières années, le staphylocoque doré résistant à la «méthicilline», est devenu un problème grave dans le monde du sport. Plusieurs joueurs de la LNH et de Ligue nationale de football (LNF) ont dû être hospitalisés à cause d’infections bactériennes contractées lorsque des coupures ou des éraflures ont été en contact avec de l’équipement contaminé.

Partout en Amérique du Nord, de jeunes enfants, des étudiants du secondaire et des athlètes universitaires ont aussi dû être traités pour ce type d’infection bactérienne.

«Réduire le nombre de bactéries sans mouiller l’équipement est le moyen de prévention le plus important contre ce genre d’infection», a précisé Dany Leblond.

Deux jeunes sportifs infectés

Plus près de nous, un jeune hockeyeur pee-wee AA de Laval et un autre jeune joueur de football de Laval ont été hospitalisés après avoir été infectés par des bactéries provenant de leur équipement.

«Je me suis dis qu’il devait bien exister quelque chose pour prévenir ces infections. Ça fait plus d’un an que je pense à ce projet. J’ai fait des recherches et j’ai trouvé le concept Sani Sport, utilisé par plusieurs équipes de la LNH et NFL», a lancé Leblond.

Ce dernier a fait l’acquisition d’une machine de nettoyage à sec au coût de 15 000$ et l’achat d’une remorque de 3000$. «Je me déplace chez les gens. Cette machine tue les bactéries et moisissures à 97%. Ça prend 16 minutes pour nettoyer un équipement.»

Innovateur

Plusieurs magasins de sports possèdent ce genre de machine, mais les gens doivent se déplacer. Leblond affirme être le seul à offrir le service à domicile au Canada.

Technologie de pointe

Selon des recherches, l’ozone produit grâce à des rayons ultraviolets s’est révélé le plus efficace pour anéantir les bactéries. Le fonctionnement de la machine est simple. On dispose le matériel souillé sur les tablettes grillagées et on active la machine.

Les articles ressortent dénués d’odeur et de bactéries (97% éliminées) au bout de 16 minutes, grâce à la circulation de gouttelettes d’ozone.

Un autre texte à lire: Le Collège Laval et L’Expres de Laval croient à la santé des jeunes.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste sport et communauté

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Sports

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page