Connectez-vous à nous

Une guignolée pour les animaux!

lidl opening times today

Actualités

Une guignolée pour les animaux!

SOCIÉTÉ. La traditionnelle guignolée permet de remettre des paniers de Noël aux gens démunis, mais le 15 décembre, des sacs cadeaux avaient également été préparés pour les animaux!

Commentaires

C’est au Relais communautaire de Laval que des employés de l’Hôpital Vétérinaire Vimont ont distribué plus de 30 sacs contenant notamment de la nourriture vétérinaire, une laisse, un collier et un petit foulard. Également, des bénéficiaires ont pu repartir avec une quinzaine de lits (matelas) pour chiens et des cadeaux pour les chats.

«C’est un collègue qui a parlé d’une guignolée animale à la mi-novembre et j’ai trouvé que c’était une bonne idée», de raconter Jennifer Létourneau, technicienne en santé animale.

Malgré le court laps de temps dont elle disposait, elle a approché différents fournisseurs afin de garnir les sacs ou pour qu’ils donnent des dollars afin d’acheter des produits et plusieurs ont répondu à l’appel.

«Les gens étaient contents, parce que beaucoup ne savaient pas que nous serions présents au Relais. En plus de donner les sacs, nous avons aussi répondu à quelques questions [sur la santé de leur animal]. Les enfants étaient également contents parce que nous les avons laissés choisir leur sac», ajoute-t-elle.

On vise maintenant répéter l’expérience en 2018. «On pourrait peut-être prendre plus de temps pour parler avec les gens et rencontrer les animaux, avoir ce contact animal que l’on aime tant», de conclure Jennifer Létourneau.

C’est au Relais communautaire de Laval que des employés de l’Hôpital Vétérinaire Vimont ont distribué plus de 30 sacs contenant notamment de la nourriture vétérinaire, une laisse, un collier et un petit foulard. Également, des bénéficiaires ont pu repartir avec une quinzaine de lits (matelas) pour chiens et des cadeaux pour les chats.

«C’est un collègue qui a parlé d’une guignolée animale à la mi-novembre et j’ai trouvé que c’était une bonne idée», de raconter Jennifer Létourneau, technicienne en santé animale.

Malgré le court laps de temps dont elle disposait, elle a approché différents fournisseurs afin de garnir les sacs ou pour qu’ils donnent des dollars afin d’acheter des produits et plusieurs ont répondu à l’appel.

«Les gens étaient contents, parce que beaucoup ne savaient pas que nous serions présents au Relais. En plus de donner les sacs, nous avons aussi répondu à quelques questions [sur la santé de leur animal]. Les enfants étaient également contents parce que nous les avons laissés choisir leur sac», ajoute-t-elle.

On vise maintenant répéter l’expérience en 2018. «On pourrait peut-être prendre plus de temps pour parler avec les gens et rencontrer les animaux, avoir ce contact animal que l’on aime tant», de conclure Jennifer Létourneau.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste à la retraite

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

555
Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Publicité
342
Haut de page