Connectez-vous à nous

Une dissidente reconsidère son retour au caucus

Actualités

Une dissidente reconsidère son retour au caucus

La conseillère municipale du district Auteuil, Jocelyne Frédéric-Gauthier, était sur le point de réintégrer le caucus du Mouvement lavallois, mais la séance du conseil du 4 septembre l’a amenée à reconsidérer son retour au sein de l’équipe du maire Marc Demers.

«Avec tout ce qui s’est passé mardi soir, je me pose la question à savoir qu’est-ce que je dois faire», a-t-elle confié en entrevue au Courrier Laval.

Elle évoque ici les deux résolutions proposées par le maire et adoptées en fin de soirée en vertu desquelles David De Cotis et Michel Poissant ont été remplacés à la présidence de la STL et du comité de vérification. «Le maire avait 96 heures pour exercer son veto à la suite de leur nomination en juin et il ne l’a pas fait», rappelle la vice-présidente de la STL qui a quitté en pleurs la salle du conseil, ébranlée par le sort réservé à M. De Cotis.

«C’est du n’importe quoi, lâche Mme Frédéric-Gauthier en parlant des propos de Marc Demers pour justifier le remplacement de David De Cotis. Il a mis le feu dans la boîte.»

L’élue d’origine haïtienne a terminé en affirmant que ce fut «un coup dur pour tout le monde» dans les rangs des dissidents. Aucun d’entre eux n’a retourné nos appels.

Commentaires

Journaliste à l'économie et la politique municipale , Stéphane.st-amour@2m.media , 450-667-4360 poste : 3523

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page