Connectez-vous à nous

Une démarche citoyenne pour préserver le Vieux-Sainte-Rose

Communauté

Une démarche citoyenne pour préserver le Vieux-Sainte-Rose

L’opinion des citoyens et commerçants du Vieux-Sainte-Rose sera sollicitée par le biais d’un sondage durant les prochaines semaines.

L’Association des citoyens et amis du Vieux-Sainte-Rose est derrière cette initiative. Les participants devront répondre à dix questions, qui portent notamment sur la démolition du patrimoine bâti, l’intégration des nouvelles constructions dans le paysage patrimonial et l’esthétisme de l’aménagement du quartier compte tenu de son caractère historique.

«Nous allons imprimer 1000 copies que nous allons distribuer sur le boulevard Sainte-Rose et dans quelques rues avoisinantes, rapporte Jean-François Paquet, membre du comité provisoire de l’Association. Le sondage sera également en ligne sur notre page Facebook et notre site Internet et les gens auront un mois pour le remplir.»

Résultats

Une fois les résultats du sondage compilés, l’organisme entend bien réunir les citoyens afin de tenir une assemblée, durant laquelle un comité permanent sera constitué.

«Cette démarche, dont l’objectif est le développement et la préservation du Vieux-Sainte-Rose, est totalement apolitique. Ultimement, nous voulons devenir un regroupement reconnu et tant mieux si tout se fait avant Noël», a fait valoir M. Paquet, qui ajoute avoir eu des contacts avec Philippe Gariépy, président de Patrimoine en tête, un organisme avec une mission similaire pour le Vieux-Saint-Vincent-de-Paul.

Élément déclencheur

L’élément déclencheur à la base de ce regroupement est la construction de 22 unités de condos au 82, boulevard Sainte-Rose, un projet qui rencontre une opposition citoyenne.

Une séance d’information en présence du responsable, Claude Desroches, et du conseiller municipal du quartier, Denis Robillard, a eu lieu le 6 décembre 2011, et le même soir, la page Facebook et l’Association étaient créées.

«J’ai été sous le choc. Ça va être gros», avait Hugues Savoie, un des fondateurs de l’Association, avec Christiane Valiquette, dans un texte paru dans le Courrier Laval en février dernier.

Outre messieurs Paquet et Savoie et Mme Valiquette, Alain Bellemare, Francine Metthé et Roger Yves St-Pierre font aussi partie du comité qui se rencontre régulièrement depuis le début de l’année.

On peut rejoindre l’organisme via sa page Facebook ou son site Internet à vieuxsterose.wix.com/acavsr.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste à la retraite

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Communauté

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page